Dossier de l’ancienne gare de triage : Que nous réservent les élus d’Union Montréal ?

A la séance du Conseil de lundi 6 décembre, de braves citoyens avaient affronté la tempête de neige pour venir questionner la mairesse sur le dossier de l’ancienne gare de triage. Quel ne fut pas ma surprise d’apprendre qu’un règlement allait être voté d’urgence en janvier à Montréal, que tous les élus d’Union Montréal à Outremont étaient au courant, sauf la conseillère indépendante, et que même le directeur d’arrondissement d’Outremont avait assisté à la rencontre d’information.

Vous rappelez-vous, quelques jours après la réélection in extremis de l’équipe du maire Tremblay en novembre 2009, on avait eu droit à un discours d’ouverture politique au-delà des alliances partisanes, tous unis pour servir les citoyens de Montréal peu importe leur allégeance! Gérald Tremblay avait même ouvert la porte du comité exécutif à des membres des 2 partis d’oppositions (le parti de Mme Harel et celui de M. Bergeron).

Pour expliquer le fait que je sois la seule à ne pas avoir été informée de ce qui se prépare dans mon district, la mairesse Marie Cinq-Mars se défend en disant que c’est M. Richard Deschamps, élu de Union Montréal, siégeant au comité exécutif et responsable du projet,  qui aurait décidé de ne pas m’inviter à la rencontre d’information réservée aux élus d’Outremont membres de son équipe politique.

Directeur d’arrondissement ou attaché politique?
Cependant, était présent à cette rencontre politique, le directeur d’arrondissement, Pierre Beaudet. Mais qu’est-ce qu’un fonctionnaire faisait dans un caucus politique? La neutralité politique des fonctionnaires, essentielle au fonctionnement de l’administration publique, est fortement entachée. Le directeur d’arrondissement relève du Conseil d’arrondissement Outremont et non d’Union Montréal ou de la mairesse.

Au Conseil de lundi, Marie Cinq-Mars a tenté de rassurer l’assemblée en mentionnant que j’aurai accès à la même information ….. 2 semaines plus tard, soit aujourd’hui, le 10 décembre 2010.

Il ne faut surtout pas s’arrêter à cette parodie démocratique parce que nous allons passer à coté du fond de cette démarche. Pourquoi m’aviser le 10 décembre d’un projet de règlement aussi important qui sera voté en janvier à Montréal? Ca ne laisse pas beaucoup de temps pour étudier le projet, en parler au Conseil et avec les citoyens. Étonnant que la mairesse ne revendique pas un plus grand délai auprès des instances montréalaises.

L’avenir d’Outremont
Il était intéressant d’entendre la mairesse, au tout début de la séance du Conseil, parler du fait qu’elle ne cesse de défendre l’indépendance politique d’Outremont auprès de Montréal. De quelle indépendance parle-t-elle? On se souviendra de la piste cyclable sur Cote-Ste-Catherine, décidé par Montréal, du changement de zonage du 1420 Mont-Royal, décidé par Montréal, du départ du camion échelle, décidé par Montréal….. et maintenant le dossier de l’ancienne gare de triage.

À suivre !

Publié sous Démocratie, Gare de triage
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
December 2010
M T W T F S S
« Nov   Jan »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031