Demande de permis : oui à un et non à l’autre. Pourquoi, madame la mairesse?

Au Conseil du mois de mars, un lobbyiste hassidique était venu attirer l’attention de Marie Cinq-Mars sur un triplex converti illégalement en duplex sur Hutchison. La proprio ayant relié, par l’intérieur, le rez-de-chaussée à l’étage.

J’ai été bien surprise de l’entendre puisque je me rappelais très bien qu’un de ses coreligionnaires, demeurant sur Durocher, avait fait les mêmes travaux quelques temps auparavant, et il ne le dénonçait pas.

Au Conseil de lundi dernier, alors que la mairesse tentait de nous convaincre de l’application des règlements, sans passe-droit, ni privilège, nous sommes revenus avec les documents pertinents en main concernant les faits entourant les travaux dénoncés un mois plus tôt.

La propriétaire sur Hutchison, visée par l’intervention du lobbyiste, a d’abord reçue la visite d’un inspecteur de l’aménagement en 2008 alors qu’elle avait commencé des travaux, sans détenir un permis, dans son immeuble. Elle s’est expliquée au service et a demandé un permis pour unifier le rez-de-chaussée avec le premier étage de son triplex. Elle reçoit pour réponse un avis certifié lui ordonnant de rétablir son bâtiment en triplex afin de se conformer à la règlementation. Un constat lui sera par la suite acheminé.

De l’autre côté, le propriétaire hassidique sur Durocher a eu un permis en 2006 pour les mêmes travaux d’unification des 2 étages.

Comment pouvez-vous nous expliquer cela, madame la mairesse?

Publié sous Zonage
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
April 2012
M T W T F S S
« Mar   May »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30