Grave problème de transparence

Le Centre communautaire d'Outremont : une véritable saga

Le Centre communautaire d'Outremont : une véritable saga


Au mois de février dernier, j’ai écrit une lettre ouverte dans un journal  local relativement au dossier de la construction du centre communautaire (CCI). Pour ceux et celles qui ne sont pas familiers avec les enjeux, cette lettre résume l’historique de cette saga financière.

À la séance du Conseil d’arrondissement du mois d’octobre 2007, j’avais demandé à nos élus si le décompte des coûts du centre communautaire était toujours le même que celui annoncé lors de l’ouverture en décembre 2006. N’y avait-il pas eu, entretemps, d’autres factures reçues? Le maire Stéphane Harbour, entouré de ses conseillers (Claude Piquette, Marie Cinq-Mars, Louis Moffat et Ana Nunez) m’a alors répondu que non.

Pourtant, quelques jours plus tard, Radio-Canada informait la population qu’une facture additionnelle de 2,8millions $ avait été envoyée à l’Arrondissement par la firme d’ingénieurs conseils au mois d’avril 2007.

Dans le rapport du 18 décembre 2008 de la firme de comptables agréés KPMG, on peut lire en page 16, que dès le début du mois de mai, les membres du Conseil d’arrondissement ont été informés de la demande de compensation de 2,8 millions $ des ingénieurs.  KPMG fut mandaté par le Maire Tremblay pour établir le ‘Portait global de la réalisation du CCI’.

Suite à ma question en octobre, aucun, AUCUN des élus, pourtant tous  informés depuis 6 mois de cette demande de frais supplémentaires, n’a pris la parole pour informer les citoyens. AUCUN!

Voilà pourquoi il faut de l’opposition au Conseil d’arrondissement à Outremont pour que cesse le silence et la désinformation. Il faut au moins un élu d’opposition qui aura accès à toute l’information et qui tiendra la population informée.

Je vous propose d’être cette conseillère.

Publié sous CCI, Démocratie, Finances
One comment on “Grave problème de transparence
  1. Bonjour,

    Votre articulet est parfaitement clair et lucide. La population outremontaise a un grand besoin de quelqu’un comme vous pour siéger au Conseil d’arrondissement.

    Votre présence y est capitale pour travailler, avec conviction et persévérance, pour le bien public.

    Le moment est arrivé de renvoyer chez lui le conseiller Piquette, qui fut nommé président d’un comité
    concernant le C.C.I. MAIS qui ne réunit PAS son comité une SEULE fois.

    Cela fait plus que suffire !

    William Morris
    blogueur

Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
September 2009
M T W T F S S
« Aug   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930