Commission Charbonneau et Outremont

Alors que la Commission ajourne jusqu’en janvier, qu’avons-nous entendu sur Outremont?

Collusion dans les contrats?

Interrogé par la procureure de la Commission Charbonneau le 19 novembre dernier, Michel Leclerc, propriétaire de Terramex, nous a appris non seulement qu’à Outremont, une entreprise aurait été privilégiée dans l’octroi de contrats mais, de plus, que quelqu’un “de l’intérieur” prévenait les collusionnaires dès qu’un nouvel entrepreneur voulait soumissionner.

Voici la retranscription intégrale des passages du témoignage de monsieur Leclerc :

Q. O.K. Bien on va faire le tour des arrondissements. Est-ce que vous avez, selon votre observation du milieu, les appels que vous avez eus, il y a un partage de territoire si je comprends bien.

R. Bien c’est ce que j’ai pu comprendre à un moment donné parce que, c’est comme je vous disais tantôt, on ne pouvait plus bouger là. Tu sais, à Outremont c’était un entrepreneur, à Ville Saint-Laurent c’était un autre entrepreneur. …

Q. O.K. Et si on parle d’Outremont, Westmount, dans ces coins-là, qui étaient les heureux élus ou l’heureux élu?

R. L’heureux élu, il y en avait deux heureux élus. Outremont, c’était Canbec et puis Westmount, c’était TGA, dans les égouts là. …

R. Aussitôt que j’allais chercher les documents de soumission là, je trouvais ça un peu drôle, j’essayais d’estimer le temps que je prenais les documents et le moment que le téléphone était pour sonner.

Q. En règle générale là, c’est…

R. Des fois, c’était pas long. Je n’avais pas le temps de m’en retourner au bureau, le téléphone sonnait déjà. Ça fait qu’il y avait quelqu’un à l’intérieur sûrement qui… qui vendait la mèche. Mais, encore là, t’sais, c’était… c’était public là les soumissions là.

Q. O.K. Je comprends que la liste des soumissionnaires n’était pas nécessairement cachée, mais votre téléphone sonnait quand même de façon particulièrement rapide.

R. Assez, oui.

Rencontre intéressée entre Catania et Harbour?

Interrogé par le procureur de la Commission Charbonneau le 27 novembre dernier, Érick Roy, policier pour la SQ et enquêteur à la Commission, nous a appris que Paolo Catania a rencontré Stéphane Harbour au club privé le 357C le 27 novembre 2006.

Voici la retranscription intégrale des passages du témoignage de monsieur Roy :

Q :Parfait. Lors de vos enquêtes ici à la Commission vous avez été amené à vous intéresser au 357C et pour quelle raison?

R. Bien, écoutez, c’est sûr que je pense qu’on a eu le témoignage de monsieur Elio Pagliarulo qui est venu ici au préalable qui avait déjà mentionné qu’il y avait eu, entre autres, des éléments que là-bas il y a des livraisons d’argent, ces choses-là. Alors ce sont ces motifs qui nous ont apportés à aller nous intéresser à ce qui se déroulait à l’intérieur du 357C.

……

R. Alors, le dernier événement, c’est le vingt-sept(27) novembre deux mille six (2006), de midi (12 h 00) à quatorze heures (14 h 00), Paolo Catania. Monsieur Paolo Catania, pardon, a rencontré monsieur Stéphane Harbour, deux personnes étaient prévues pour l’événement.

Q. Monsieur Stéphane Harbour va se retrouver à l’onglet 37, son profil. Non. Parfait. Parlez de monsieur Harbour.

R. Oui. Monsieur Harbour a été maire de l’arrondissement d’Outremont de deux mille cinq (2005) à deux mille sept (2007). Alors, en quatre-vingt-quinze (95), monsieur Stéphane Harbour a été élu conseiller municipal d’Outremont. Lors de l’élection en deux mille un (2001), Stéphane Harbour est élu président de l’arrondissement d’Outremont. On peut voir également que le onze (11) octobre deux mille sept (2007), Stéphane Harbour démissionne de ses fonctions de maire de l’arrondissement d’Outremont suite à une enquête portant sur des irrégularités ayant eu cours à la mairie d’Outremont entre deux mille cinq (2005) et deux mille huit (2008). Monsieur Stéphane Harbour a été président de l’Office municipal d’habitation d’Outremont jusqu’à la dissolution en deux mille deux (2002). Cette compagnie de gestion de l’habitation a vu le jour en quatre-vingt-neuf (89).

Il faut avouer que la couverture médiatique des dernières années nous en appris plus sur ce qui s’est passé à Outremont sous le règne Harbour et Cinq-Mars depuis 2002 qu’avec la Commission, jusqu’à maintenant. Mais ces nouveaux éléments s’ajoutent au puzzle.

Attendons de voir ce que les travaux de la Commission nous apprendront de plus en 2013.

Publié sous Communiqués, Démocratie
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
November 2012
M T W T F S S
« Oct   Dec »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930