Deux comités au service des citoyens

Il n’aura fallu qu’un mois aux trois conseillères indépendantes pour créer deux comités de travail au service des citoyens. Un comité ad hoc pour les riverains de la caserne qui sera démolie et reconstruite. Un autre pour étudier les dossiers de stationnement et de circulation dans l’arrondissement.

C’est en séance extraordinaire aujourd’hui que les conseillères Cardyn, Gremaud, et moi-même avons scellé le sort de ces comités. Votées au Conseil du 2 juin dernier, ces résolutions ont fait l’objet d’un véto de la mairesse Cinq-Mars. Il fallait donc refaire le vote à nouveau pour renverser le veto.

Le contenu de ces résolutions reflète la volonté d’une gestion transparente. Toutes les élues pourront participer à ces comités, recevront l’ordre du jour et les procès-verbaux. Ces derniers seront publics.

Comité des citoyens riverains de la caserne

Je présiderai le comité des citoyens riverains de la caserne dont le mandat sera d’informer les riverains des travaux à venir et de tenter de réduire les nuisances. Marie Cinq-Mars a voté contre ce comité. Elle alléguait vouloir discuter de la résolution en préparatoire avant de voter, ce qui ne fut pas le cas puisque la résolution lui fut envoyé dans l’après-midi le jour même du Conseil du 2 juin.

Il faut se rappeler que Marie Cinq-Mars a renouvelé son mandat de mairesse depuis 7 mois et qu’elle a eu amplement la chance de former ce comité. Ce qu’elle n’a pas fait. C’est d’ailleurs en août 2013 que le conseil avait recommandé la mise sur pied de ce comité suite à l’autorisation de la démolition et reconstruction de la caserne.

Comité circulation et stationnement

Lucie Cardyn coprésidera avec moi le comité circulation et stationnement. Ce comité sera d’abord formé de fonctionnaires internes. Un représentant du poste de police 24 et des pompiers seront invité à y participer. Ce comité fera l’étude des enjeux reliés à la circulation piétonne, cycliste et automobile ainsi qu’au stationnement automobile et cycliste. Ce groupe de travail pourra devenir un comité consultatif avec des citoyens membres si nécessaire. Il pourra également faire des réunions publiques de consultation au besoin. Ce comité m’avait été attribué en janvier par la mairesse, puis retiré en mars. Cette résolution du Conseil vient soustraire ce comité des humeurs de la mairesse et stabilise son fonctionnement.

Marie Cinq-Mars a voté contre ce comité pour les même raisons que le précédent.

Mindy Pollak, de Projet Montréal, a également voté contre. Elle laisse croire, au Conseil du 2 juin, qu’elle lisait la résolution pour la première fois et qu’elle n’avait pas eu le temps d’étudier la résolution. Elle allègue de plus, à cette séance extraordinaire, que ce comité va déborder sur le sien, celui du transport actif. Il faut savoir que nous avions fait une réunion des conseillères, les quatre conseillères, incluant Mindy Pollak, le mardi précédent la Conseil du lundi 2 juin. Nous avions travaillé les 2 comités à partir d’un premier jet. Le mandat n’a jamais changé depuis. Mindy Pollak n’a jamais mentionné son opposition au mandat.

Alors que Mindy Pollak a reçu la responsabilité du transport actif en janvier, son comité n’est toujours pas constitué. Il est donc difficile pour le moment de tirer la ligne entre le mandat respectif des comités.

La différence entre des conseillers indépendants et un conseiller faisant partie d’un parti municipal de Montréal, c’est qu’il a un attaché politique. Et qu’il devient difficile parfois de savoir qui décide vraiment de la position qui est prise lors du vote.

Que Mindy Pollak change de position suite à des discussions avec son parti Projet Montréal, c’est une chose qui se justifie. Mais d’agir publiquement comme si elle avait été tenue à l’écart de ce projet de résolution au Conseil du 2 juin, idem à la séance extraordinaire du 12 juin, alors qu’elle avait participé à une réunion d’une durée de 2h30 majoritairement à cet effet le 27 mai, c’est une manœuvre malicieuse et irrespectueuse.

Que nous réserve l’avenir?

Chaque effort concerté des indépendantes sera dénoncé par les uns ou les autres. Marie Cinq-Mars parce qu’elle réalise qu’elle n’a plus le pouvoir de dicter sa volonté au Conseil. Et Projet Montréal qui a presque goûté à la victoire aux dernières élections et rêve de mettre l’arrondissement Outremont sous son contrôle (et de le fusionner?).

Cette concertation des indépendantes exigera un effort quotidien et une organisation exemplaire. Il faudra revoir plusieurs façons de faire et ca va prendre quelque temps pour bien roder cette nouvelle dynamique. Ce premier mois a été fructueux, mais il faudra trouver une façon d’informer les citoyens et nos collègues de nos résolutions à venir, si nous avons des dossiers communs. La possibilité d’ajouter ces résolutions à l’ordre du jour de façon spécifique (exemple : résolutions des conseillères) devra être considérée.

Publié sous Démocratie, Séances du conseil, Stationnement
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
June 2014
M T W T F S S
« May   Jul »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30