L’odieux de la désinformation

L’odieux de la désinformation

Lors de l’adoption du budget 2015, le 1er octobre dernier, les 3 conseillères indépendantes ont bloqué les intentions de Marie Cinq-Mars d’imposer une taxe ‘Coderre’ aux citoyens d’Outremont. La mairesse, brandissant la réforme du financement des arrondissements, voulait augmenter la charge fiscale des Outremontais de 400 000 $. Bien que ce montant fasse théoriquement partie de la coupure imposée par Montréal pour 2015 à l’arrondissement, dans les faits, le portrait est fort différent.

Le 26 septembre 2014, le maire Denis Coderre écrivait à la mairesse que l’arrondissement n’aurait plus à défrayer annuellement la charge estimée à 538 200 $ pour le théâtre puisque Montréal le reconnaîtrait comme un équipement culturel de compétence Ville.

Ce transfert de responsabilité vers la ville centre de 538 200 $ a donc pour effet de neutraliser la coupure de 400 000 $ dans notre budget d’arrondissement. En laissant même un surplus de 100 000 $.

Malgré cela, profitant du fait que cette annonce n’ai été rendu publique qu’au début de novembre, Marie Cinq-Mars a tout de même proposé au Conseil du 1er octobre de surtaxer les citoyens de 400 000 $. Ce qui fut endossé par la conseillère de Projet Montréal, en toute connaissance de cause, mais refusé par les 3 conseillères indépendantes détenant la majorité.

Le problème de Marie Cinq-Mars vient du fait que son administration équilibre son budget en pigeant dans les surplus depuis 2011. En 2014, par exemple, il a fallu utiliser 1,4M $ du surplus pour équilibrer le budget de 20M $ (en 2011 : 360 000 $, en 2012 : 641 000 $, en 2013 : 1,2M $). A ce rythme, le surplus ne suffirait plus. Il fallait donc, en 2015, tendre vers un budget plus équilibré en compressant les dépenses de 1,7M $. Voilà la principale cause du resserrement des finances à Outremont pour 2015.