Retour sur la réunion du Conseil d’arrondissement du 5 mars 2018

Retour sur la réunion du Conseil d’arrondissement du 5 mars 2018

Comme à tous les mois, Mariclaude Ouimet nous fait un résumé des sujets qui ont été soumis au Conseil par les citoyens lors de la période de questions et d’autres faits à souligner.

Avant même le début de la réunion, deux (2) agents de la sécurité publique obéissant à un ordre du maire Tomlinson, ont expulsé un citoyen en entraînant aussi dans leur sillage une citoyenne qui se posait comme témoin (L’Express Outremont : Donald Pilon mis à la porte du Conseil d’arrondissement, Blogue de Céline Forget : Expulsion et exclusion).

Paradoxalement, la mère d’une conseillère de Projet Montréal qui prenait agressivement en photo des citoyens sans leur consentement (en plaçant son téléphone à quelques pouces du visage de ses victimes) n’a pas été expulsée de la salle même si le maire Tomlinson a été mis au courant de cette situation (Journal Outremont : lettre ouverte : Respect à l’hôtel d’arrondissement).

Des citoyens affichant un carré jaune pour dénoncer la circulation intense d’autobus scolaires dans certaines rues résidentielles ont été pris à parti car, paraîtrait-il qu’à Outremont, le jaune est synonyme d’antisémitisme (L’Express d’Outremont : Des autobus qui dérangent, Le Journal de Montréal : Tensions dans Outremont autour des bus scolaire, Journal Outremont : lettres ouvertes : Outremont voit jaune, Autobus scolaires à Outremont).

Quelques préoccupations citoyennes

Plusieurs citoyens s’insurgent contre le projet de fermeture du chemin Camillien-Houde imposé par Projet Montréal sans aucune consultation publique. Ils s’inquiètent que le flot habituel de circulation sera redirigé vers les rues résidentielles d’Outremont causant ainsi énormément de pollution et de trafic. Les personnes âgées se plaignent que la Montagne leur sera beaucoup moins accessible et les commerçants de la rue Laurier Ouest craignent une baisse de leur clientèle (TVA : Les commerçants s’inquiètent).

Les propriétaires du 950 Champagneur déplorent qu’on les consulte (réunion prévue le 19 mars) juste pour la forme alors que les membres de Projet Montréal ont déjà voté le retrait d’un espace vert intercalaire entre leur immeuble et la future coop (Le Point d’Outremont : Retour sur la rencontre du 19 mars, frustration, éclat de voix et violent coup de main sur la table par le maire Tomlinson).

Un citoyen se plaint de la hausse des taxes municipales et de la baisse des services comme les patinoires qui étaient fermées pendant les vacances de Noël contrairement à celles de tous les autres arrondissements.

Une citoyenne dénonce le fait que le seul conseiller de l’opposition, qui représente les intérêts de 20% de la population outremontaise, ne jouisse d’aucun poste de responsabilité (présidence) au sein d’un des quatre comités de citoyens ou du CCU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *