RETOUR SUR LA RÉUNION DU CONSEIL D’ARRONDISSEMENT DU 5 NOVEMBRE 2018

RETOUR SUR LA RÉUNION DU CONSEIL D’ARRONDISSEMENT DU 5 NOVEMBRE 2018

Comme à tous les mois, Mariclaude Ouimet nous fait un résumé des sujets qui ont été soumis au Conseil par les citoyens lors de la période de questions et d’autres faits à souligner.

La prochaine réunion aura lieu le lundi 3 décembre 2018.

 

QUELQUES PRÉOCCUPATIONS DE L’OPPOSITION

A la veille de l’hiver, Jean-Marc Corbeil (conseiller de l’opposition) demande à l’administration de s’assurer que toutes les personnes puissent jouir d’une accessibilité universelle dans leurs déplacements dans Outremont : des trottoirs sécuritaires et déneigés et des bancs de repos. On se rappellera les plaintes de citoyens lors du dernier hiver 2017-2018 (Journal Outremont : Au sujet du déneigement  et  Olympiques d’hiver sur Bernard)

Monsieur Corbeil propose aussi que le coût des vignettes pour les voitures soit calculé en fonction du CO2 émis dans l’atmosphère par ces dernières et non en fonction de la grosseur de leur moteur tel que décidé par le maire Tomlinson et son équipe Projet Montréal. De plus, il insiste pour que les revenus des vignettes soient versés dans un Fonds Vert qui servirait à l’entretien et à la sauvegarde de la canopée outremontaise.

 

QUELQUES PRÉOCCUPATIONS CITOYENNES

Manque de rigueur au bureau d’urbanisme : Un citoyen s’inquiète que trois (3) chantiers de rénovation soient en cours sur la rue Van Horne malgré le fait qu’il se soit plaint directement au bureau d’urbanisme de l’absence de permis.

Manque de rigueur de la firme G4S pour le stationnement : Une citoyenne s’inquiète de ce que les agents de cette firme appliquent mal la réglementation puisque des voitures restent stationnées 2 jours d’affilés dans des zones de 2h maximum, surtout les week-end, sur la rue Durocher et ne reçoivent aucune contravention.

Fermeture du poste de police 24 à Outremont : Un citoyen considère qu’Outremont est l’un des arrondissements les plus sécuritaire à Montréal grâce à ce service de proximité et s’inquiète de la possibilité du déménagement du poste 24. Il demande au maire Tomlinson d’intervenir auprès du SPVM afin de défendre les intérêts et la qualité de vie de la population.

Condamnation de gestes racistes et discriminatoires : Un leader de la communauté hassidique est venu féliciter le maire Tomlinson qui dénonce les gestes racistes et discriminatoires et ajoute même que ‘’ words and actions have consequences ‘’.

 (N.D.L.R. Ce même leader hassidique n’a jamais dénoncé la scène violente et désolante du 8 mars 2012 sur l’avenue Durocher alors que des membres de sa communauté ont collectivement agressé la conseillère Forget. Le service de police a dû intervenir pour protéger la conseillère et l’escorter hors de cette foule agressive. Outremont s’en souvient encore et n’oubliera jamais. Vous pouvez revoir le reportage de TVA , Conseillère prise à partie, en cliquant ici).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *