Ilot St-Viateur: dépôt de la pétition

Ilot St-Viateur: dépôt de la pétition

Sylvie Potvin a déposé lundi soir cette pétition qui circule à Outremont depuis quelques mois (pétition: Outremont: Non à la vente de nos terrains publics à des intérêts religieux et privés). Le dépôt s’est fait au Conseil de Montréal puisque ce sont les élus de la Ville qui entérineront la demande du maire d’Outremont concernant ce terrain.

Vous avez été 1775 citoyens à demander à Tomlinson-Patreau-Magini-Pollak de ne pas aliéner notre îlot St-Viateur à des intérêts religieux et privés. 93% des signataires se sont identifiés Montréalais dont plus de 70% ont spécifiquement indiqué Outremontais. Pour un petit arrondissement comme Outremont, ce résultat est impressionnant.

Cet îlot est situé au cœur de l’Arrondissement et est un des derniers terrains publics vacants disponibles pour les besoins futurs de l’arrondissement. La population d’Outremont étant appelée à croître rapidement avec le développement immobilier lié à l’arrivée du campus universitaire, il est impératif que ce terrain ne soit pas aliéné pour des besoins privés.

On se rappelle que sans une demande d’accès à l’information, nous n’aurions rien su des intentions cachées de Philipe Tomlinson (sur ce site: le mandat secret dévoilé).

Voici le libellé de la pétition :

Par la présente, nous désirons nous opposer aux intentions du maire et de ses conseillères de Projet Montréal de céder à des intérêts religieux et privés un terrain public situé sur l’avenue Saint-Viateur.

Dès son entrée en fonction, le nouveau maire Philipe Tomlinson a mandaté une firme pour analyser la possibilité d’ériger une synagogue et une garderie sur cet espace public qui devait, à terme, être aménagé afin de compléter un pôle culturel comprenant la bibliothèque, la galerie d’art d’Outremont, la nouvelle Maison Internationale des Marionnettes, la Maison des archives et la Société d’Histoire.

Ce terrain appartient à toute la population. Eux seuls collectivement doivent en avoir l’usage, ce qui exclut d’emblée tout groupe religieux ou privé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *