RETOUR SUR LA RÉUNION DU CONSEIL D’ARRONDISSEMENT DU 1er avril 2019

Salle du conseil d'arrondissement d'Outremont

RETOUR SUR LA RÉUNION DU CONSEIL D’ARRONDISSEMENT DU 1er avril 2019

Comme à tous les mois, Mariclaude Ouimet nous fait un résumé des sujets qui ont été soumis au Conseil par les citoyens lors de la période de questions et d’autres faits à souligner.

La prochaine réunion aura lieu le lundi 6 mai 2019.

 

QUELQUES PRÉOCCUPATIONS DE L’OPPOSITION

Au-delà des initiatives citoyennes de ruelles vertes, encouragées et subventionnées par l’arrondissement, Jean-Marc Corbeil (conseiller de l’opposition) incite l’équipe Projet Montréal – Outremont à aller plus loin dans la lutte aux changements climatiques. Il mentionne que des incitatifs doivent être mis en place afin de mieux contrôler les émissions de GES en insistant sur le transport actif (comité de la conseillère Pollak) et en exigeant des subventions de la ville centre pour la plantation de centaines d’arbres/année (comité environnement de la conseillère Patreau).

 

QUELQUES PRÉOCCUPATIONS CITOYENNES

Conseil Jeunesse d’arrondissement : pourquoi ne pas créer un Conseil jeunesse d’arrondissement à Outremont comme dans d’autres arrondissements de Montréal, a demandé une citoyenne au Conseil.

Mise en demeure envoyée à un citoyen : un citoyen a reçu une mise en demeure de l’arrondissement lui ordonnant de démolir certains travaux effectués sur sa maison. Il cherche des réponses… mais le bureau du maire ne répond pas ni ne transmet d’accusé réception….

(N.D.L.R. Vraisemblablement certains citoyens ne jouissent pas des mêmes faveurs des élus Tomlinson-Pollak que d’autres. On se rappelle:  Une autre grave irrégularité à l’urbanisme: l’inspecteur se fait dire de fermer le dossier)

Vente de l’ilot St-Viateur à l’insu des citoyens : Par demande d’accès à l’information, la citoyenne a obtenu une centaine de pages sur les échanges entre Outremont et Montréal concernant la vente de l’ilot St-Viateur à une garderie (fréquentée par un enfant du maire). La Ville centre signale qu’une ville n’a pas pour mission d’héberger des garderies. On se rappellera le mandat secret du maire pour également installer une synagogue sur ce terrain qui intéresse grandement une des branches hassidiques.  La citoyenne considère que la vocation d’un des derniers terrains publics doit faire l’objet d’une consultation publique et surtout, doit desservir les intérêts de toute la population.

(N.D.L.R. Le maire Tomlinson et ses conseillères Patreau,Magini etPollak ont vraiment tout tenté pour céder l’ilot St-Viateur à des intérêts privés et religieux en cachette. Malheureusement pour eux, les citoyens se sont mobilisés pour défendre ce qui leur appartient: Ilot St-Viateur, dépôt de la pétition )

Pollution causée par le porte-à-porte des autobus scolaires hassidiques: Dans plusieurs rues résidentielles, il y a 50 autobus par jour par rue qui font du porte à porte, de 7h00 à 22h00 et ce, 6 jours/semaine : source inépuisable de bruit, de trafic, d’infraction au code de la sécurité routière, d’atteinte à la santé publique, de diminution de la qualité de vie et de pollution de l’air. Toutes les écoles et/ou établissements d’endoctrinement religieux sont à distance de transport actif (marche, vélo, trottinette, course à pied, planche à roulettes, patins à roues alignées, Trottibus, etc…). Compte tenu de l’engagement de Projet Montréal dans la lutte aux changements climatiques,  une citoyenne demande quelles sont les actions concrètes prises par l’administration Tomlinson pour éradiquer ce grave problème de pollution.

Fermeture partielle surprise d’une ruelle (quadrilatère Lajoie/Van Horne/McEachran/Davaar) : Des riverains sont venus à nouveau, nombreux, pour contester le bien-fondé de ce projet-pilote qui, selon leurs dires, a augmenté la dangerosité dans leur ruelle. Les personnes concernées, exaspérées par le manque d’écoute et d’empathie de leur conseillère Magini et de ses co-élus Projet Montréal, mettent aussi en doute la légitimité d’une ‘’ pseudo consultation citoyenne ‘’ qui aura lieu 5 mois après la fermeture partielle qui leur a été imposée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *