LIEUX DE CULTE SUR NOS TERRAINS PUBLICS

LIEUX DE CULTE SUR NOS TERRAINS PUBLICS

Commentaire(s): 1

En mai 2018, le maire Tomlinson et la conseillère Pollak ont fait la promesse aux citoyens d’Outremont que le nouvel instrument dont ils souhaitaient doter l’arrondissement, soit le PPCMOI (autorisation de projets particuliers ou «spot zoning», permettant de contourner le règlement de zonage), n’ajoutait pas de nouvelle zone de culte sur le territoire. Pourtant, quatre mois plus tôt, l’administration Tomlinson a octroyé discrètement un contrat pour réaliser une “étude d’avant-projet portant sur l’implantation d’usages institutionnels et communautaires sur le site de l’ilot St-Viateur” (donnée figurant dans la reddition de compte obtenue par accès à l’information). Pourquoi avoir caché cette information ?

ilot (pôle culturel) St-Viateur, entre Outremont et Wiseman

Lors de la soirée de ‘consultation’ publique du 20 juin 2018, les citoyens présents ont soulevé le fait que 2 terrains publics se voyaient maintenant de possibles hôtes d’un usage cultuel, soit le bureau d’arrondissement sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine, et le pôle culturel sur St-Viateur, entre Outremont et Wiseman. Plusieurs intervenants au micro ont manifesté leur inquiétude. Quelle pourrait être la raison de cet ajout? La conseillère Pollak avait répondu ‘il n’y a aucun projet de lieu de culte à cet endroit’ en parlant du pôle culturel (procès-verbal du 20 juin 2018, p7) .

Depuis, le règlement permettant le «spot zoning» a été adopté tel quel, avec 2 terrains publics susceptibles d’être transformés en lieu de culte, sans aucune autre explication. Le contenu de l’étude n’a jamais été expliqué, ni présenté aux citoyens. Que nous cache encore cette équipe Tomlinson-Patreau-Magini-Pollak?

1 commentaire concernant “LIEUX DE CULTE SUR NOS TERRAINS PUBLICS”

  • Micheline Bail 24/09/2018

    Je ne comprends pas comment on peut contourner un référendum gagné à majorité voulant qu’il n’y ait aucun nouveau lieu de culte à Outremont. Avec ces PPCMOI ou spot zoning, on réintroduit par la porte arrière ce qui devait être évité. Se moque-t-on de la population?
    Micheline Bail

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *