RETOUR SUR LA RÉUNION DU CONSEIL D’ARRONDISSEMENT DU 4 SEPTEMBRE 2018

Salle du conseil d'arrondissement d'Outremont

RETOUR SUR LA RÉUNION DU CONSEIL D’ARRONDISSEMENT DU 4 SEPTEMBRE 2018

Comme à tous les mois, Mariclaude Ouimet nous fait un résumé des sujets qui ont été soumis au Conseil par les citoyens lors de la période de questions et d’autres faits à souligner.

La prochaine réunion du conseil d’arrondissement aura lieu le mardi 9 octobre 2018.

 

QUELQUES PRÉOCCUPATIONS DE L’OPPOSITION

Jean-Marc Corbeil, conseiller du district Robert Bourassa, déplore le manque flagrant de transparence et de collaboration de Projet Montréal. Il demande encore à l’administration Tomlinson de lui communiquer directement tous les documents pertinents inhérents aux décisions qu’il doit prendre au sein du Conseil sans qu’il soit dans l’obligation continuelle de les quémander (Journal Outremont: Concertation et transparence, le défi du Conseil d’Outremont).

(N.D.L.R. A chacune de ses allocutions, on a vu Tomlinson sourire, Patreau s’ennuyer, Magini jaser avec Pollak qui textait)

(N.D.L.R. On retiendra de cette séance le lourd silence des conseillères: ont-elles simplement perdu la parole ou le droit de parole ? La conseillère Patreau a bien failli s’exprimer une fois mais un geste du maire Tomlinson l’en a dissuadé)

 

 QUELQUES PRÉOCCUPATIONS CITOYENNES

Sens unique à venir pour l’avenue McDougall : A la demande de résidents de cette avenue, le Conseil prévoit changer le double sens de la rue McDougall pour en faire un sens unique vers le sud. D’autres citoyens s’inquiètent des conséquences négatives de cette initiative sur la mobilité et sur l’accroissement de la circulation sur les avenues avoisinantes. Un citoyen de l’avenue Bloomfield demande aux membres du Conseil de venir les consulter avant de voter ce changement.

Fermeture du chemin Camillien Houde : Un sondage de l’OPCM (Office de Consultation Publique de Montréal) est en cours pour connaître l’avis du public sur ce projet. Une citoyenne demande si les opinions des résidents avoisinants seront priorisés et s’inquiète de savoir si le maire défend les intérêts outremontais dans ce dossier ou les intérêts de son parti.

Patrimoine en danger (40 Maplewood) et rapport accablant du bureau de l’ombudsman : Un citoyen reproche à l’administration Tomlinson son manque de transparence : elle aurait donné des réponses à l’ombudsman sans en tenir informés les plaignants. Une citoyenne, le rapport du bureau de l’ombudsman en main, exige un retour en arrière sur les décisions prises par les fonctionnaires du bureau d’urbanisme qui auraient abusé de leurs pouvoirs. Ces citoyens s’inquiètent depuis près de 4 ans des importants travaux entrepris sur cette propriété.

Octroi de 3 dérogations à l’encontre des recommandations unanimes du Comité Consultatif d’Urbanisme : Suite à la simple recommandation de dernière minute de la conseillère Pollak, les membres de Projet Montréal ont octroyés trois (3) dérogations de zonage pour une résidence sur l’avenue Querbes, même si les membres du CCU avaient refusé à l’unanimité lesdites demandes (dérogations mineures pour le 367 Querbes: avis public ). Cette résidence appartenant à un membre d’une éminente famille hassidique, il y aurait, selon un citoyen, apparence de favoritisme et il demande en conséquence que la présidente du CCU, Mindy Pollak, soit destituée de cette fonction.

Jacqueline Gremaud, ex-conseillère et ex-présidente du CCU confirme la compétence et l’expertise (architecture, urbanisme, patrimoine, etc…) des membres de ce comité d’urbanisme et est profondément déçue que les Tomlinson-Patreau-Magini-Pollak de Projet Montréal bafouent, d’un simple vote, les recommandations du CCU au lieu de prendre en considération leurs judicieux conseils.

Piste cyclable temporaire sur la rue Willowdale : Compte tenu des travaux du REM et pour la sécurité des cyclistes, la piste sur Édouard-Montpetit a été déviée. Un citoyen s’inquiète de ce qu’aucune étude d’impact sur la circulation n’ait été réalisée et constate plusieurs impacts négatifs: suppression de 40 places de stationnement, bollards installés de façon à gêner des entrées, heures d’interdiction de stationnement invivable, aucune information aux citoyens, déneigement futur problématique, rue étroite congestionnée lors de la cueillette des déchets et du recyclage, vitesse excessive des cyclistes, les vignettes # 4 n’ont pas droit aux rues avoisinantes à vignette # 3. Le citoyen est médusé par le manque de planification et de consultation de Projet Montréal.

Budget 2019 de l’arrondissement : (N.D.L.R. Le citoyen a malheureusement été coupé dans ses interrogations, le maire Tomlinson souhaitant passer au prochain intervenant. Est-ce qu’on nous prépare à nouveau des augmentations exponentielles de taxes pour 2019? On se rappellera que pour 2018  la hausse de la taxe locale fut de 8,6% ).

Vocation du 1311 St-Viateur : Le citoyen s’inquiète de la vocation de ce bâtiment puisque Projet Montréal a fait avorter le projet d’hébergement des archives et surtout refuse d’être transparent quant à l’occupation souhaitée par leur parti (blogue: lieux de culte sur nos terrains publics).

2/3 des conseillères de Projet Montréal Outremont n’habite plus l’arrondissement : Un citoyen questionne le maire Tomlinson sur sa vision de la légitimité de bien représenter son électorat quand on n’habite pas l’arrondissement où on a été élu (blogue: La conseillère Magini de Projet Montréal a déménagé à CDN en juin dernier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *