La fête des autobus

A chaque année, malgré une règlementation qui l’interdit, des autobus sont nolisés par des hassidim pour parcourir les rues résidentielles d’Outremont nuit et jour. Cette fête de l’autobus dure 2 jours en mars.

Le nom de cette fête est officiellement la ‘pourim’. Une partie de la fête consiste pour les très jeunes à parader déguisés dans les rues avec leurs parents et passer aux portes de leurs coreligionnaires. Généralement les enfants sont à pieds ou déplacés en voiture. C’est plutôt festif et amusant.

L’autre partie de la fête est pour les garçons ado et les jeunes hommes. Ils sont déplacés par autobus, de porte en porte. Des dizaines d’autobus envahissent le quartier jusqu’aux petites heures du matin.

Minibus (photo prise sur le site de Autobus Galland)

Minibus (photo prise sur le site de Autobus Galland)

Le règlement permet la circulation des minibus dans toutes les rues de l’arrondissement. De plus petit gabarit, ces véhicules s’adaptent bien à nos rues résidentielles. Les autobus interurbains peuvent circuler sur Van Horne exclusivement et les autobus nolisés ont un parcours limité à certaines rues afin de desservir les écoles pour des sorties scolaires.

Jouer avec les mots

La définition de minibus est bien claire dans le code de la sécurité routière et consiste dans le nombre d’essieux et de roues pour limiter le gabarit du véhicule.

«minibus» : un véhicule automobile à deux essieux à roues simples, équipé d’au plus cinq rangées de sièges pour le transport de plus de neuf occupants à la fois ou équipé de dispositifs d’immobilisation de fauteuils roulants;

«autobus» : un véhicule automobile, autre qu’un minibus, aménagé pour le transport de plus de neuf occupants à la fois et utilisé principalement à cette fin, ou équipé de dispositifs d’immobilisation de fauteuils roulants;

autobus-double-essieu

Autobus

Certains se conforment et nolisent des minibus alors que la majorité font fi de la règlementation en nolisant des autobus de différents gabarit. Les hassidim racontent que les autobus mi-longueur qu’ils utilisent sont des minibus, ce qui n’est évidemment pas le cas. Et à chaque année, toutes les raisons sont bonnes pour ne pas faire appliquer le règlement.Commande politique? Aveuglement volontaire du service de police? Bref, il fut un temps ou plus aucune raison ne justifiait de ne pas appliquer le règlement. En mars 2015, les policiers ont donc finalement émis des constats.

En 2016, on nous annonce que les constats émis en 2015 sont retirés par le procureur de la cour municipale et que le règlement ne pourra être appliqué.  Malgré qu’il soit tout à fait valide, il y aurait un problème relié à son affichage.

Interdiction-autobusAfin de satisfaire aux arguments du procureur, un nouveau pictogramme fut homologué en décembre dernier au ministère des transports du Québec. Ce pictogramme devrait voir le jour sous peu dans nos rues au courant des prochains mois, mais pas à temps pour la pourim de mars 2017…..

Contestation juridique

Pour 2018, on verra. L’école des garçons Belz sur Durocher (secteur Atlantic) et l’école des garçons Skver (qui dit être sur Ducharme alors que l’école est démolie depuis des années et a perdu son permis d’opérer du ministère de l’Éducation par la suite) ont déposé une requête à la cour pour contester ce règlement…..

Publié sous Communiqués
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
March 2017
M T W T F S S
« Feb   Apr »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031