Pourquoi Outremont devrait-il résister à l’appel des grands partis de Montréal?

Pourquoi Outremont devrait-il résister à l’appel des grands partis de Montréal?

votez ind cel

Outremont, petit arrondissement à proximité du centre-ville, avec ses parcs, ses petites avenues commerciales typiques, ses maisons à l’architecture exceptionnelle et ses résidents citadins-villageois, est pour les partis politiques le trophée à conquérir. Pourquoi devrions-nous résister à l’appel des grands partis?

D’abord, élections après élections, ces partis n’arrivent pas à présenter une équipe formée d’Outremontais. (Des candidats pour Outremont qui n’y résident pas!).

Ligne de parti

Ensuite vient ʺla ligne de partiʺ. Projet Montréal nous propose le modèle du Plateau pour permettre des nouveaux lieux de culte sur nos avenues commerciales; au cas par cas, sur demande, appelé communément le ‘spot zoning’. (Projet Montréal et la sauvegarde des commerces de proximité à Outremont).

” Le résultat du référendum doit être respecté. Les espaces commerciaux ne doivent pas être remplacés par des lieux de cultes. La revitalisation de nos artères commerciales et le soutien à nos commerces sont prioritaires. MAIS, la réalité est qu’un quart de notre population a des besoins particuliers. Pour trouver des solutions, notre arrondissement doit se doter de mécanismes de discussion et d’outils réglementaires tels que le Projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble – le PPCMOI. Présent ailleurs à Montréal, le PPCMOI permet l’encadrement du développement urbain au cas par cas (….)” (Express Outremont le 5 octobre : La parole aux candidats)

Pourtant, la majorité des Outremontais, s’étant exprimée lors du référendum, était pour l’interdiction des nouveaux lieux de culte sur les avenues commerciales. Une section au nord-est de l’arrondissement était plutôt envisagée pour permettre des activités de culte en mixité avec le développement de ce nouveau secteur.

L’équipe Coderre cherche pour sa part l’obtention d’une majorité des 2/3 à Montréal pour avoir le pouvoir absolu sur la Ville et ses arrondissements ( La Presse : Coderre à la recherche d’une majorité absolue). Élire à la mairie d’Outremont un représentant de cette équipe ne ferait qu’affaiblir notre pouvoir démocratique.

L’avantage d’être indépendant

À l’image de Westmount, l’arrondissement Outremont peut très bien être administré par des indépendants. Des gens de chez nous, pour le seul intérêt du bien commun et de la qualité de vie, à notre image. Des gens qui travailleront avec Montréal, non pas pour Montréal.

Parce que les gens de mon district y ont cru. Parce que les gens étaient fatigués de la langue de bois, des discours vides, des prises de positions qui ne leur ressemblent pas. J’ai été élue indépendante en 2009 et 2013. Cette année, offrez-vous un arrondissement géré par des indépendants.

Vous pouvez prendre connaissance de mes réalisations pour les familles et pour l’environnement, ainsi que mon programme. Vous trouverez tout sur mon site à www.celineforget.com.

Vous pouvez faire connaissance avec les autres candidats indépendants :
District Claude-Ryan : Chantal Raymond
District Jeanne-Sauvé : Jacqueline Gremaud
District Robert-Bourassa : Frédéric Le Coq
Mairie d’arrondissement : Alexandre Lussier

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *