Jérôme Unterberg toujours au ministère des Affaires Municipales

Nous voilà en pleine Commission publique sur la corruption, liée à l’industrie de la construction. On entend à peine parler d’Outremont, pour l’instant.  Pourtant, dans son livre L’industrie de la corruption publié en 2011, un entrepreneur a pointé du doigt l’ancien maire d’Outremont Jérôme Unterberg. Dans un article de La Presse du journaliste Pierre-André Normandin, on peut lire :

Paul Sauvé affirme avoir aidé Jérôme Unterberg à accéder à la mairie d’Outremont en 1995 en récoltant des dons auprès de firmes de génie-conseil et au moins une en comptabilité, toutes des entreprises obtenant fréquemment des contrats des villes. «Il avait besoin de moi pour trouver des capitaux et se bâtir un réseau politique», écrit-il notamment au sujet de ses années dans «les coulisses de la politique municipale avec Jérôme Unterberg».

À ma connaissance, Jérôme Unterberg, maire de 1995 à 2001, n’a jamais répondu à ces allégations portées contre lui. À la fin de l’article de La Presse de novembre 2011 :

Jérôme Unterberg n’a pas rappelé La Presse et son ministère a refusé de commenter les informations. Le Secrétariat aux emplois supérieurs, responsable de conseiller le gouvernement dans les nominations de sous-ministres, a indiqué ne pas avoir eu vent des allégations de l’entrepreneur Paul Sauvé. «On va prendre connaissance de ses écrits et sûrement rencontrer M. Unterberg pour voir de quoi il en retourne», a indiqué Marie Claire Ouellet, porte-parole du ministère du Conseil exécutif, dont relève le Secrétariat.

Qu’en est-il de ces allégations? Y a-t-il enquête sur Jérome Unterberg?

Alors sous-ministre responsable des règles d’éthiques aux Affaires Municipales sous les libéraux, Jérome Unterberg est maintenant sous-ministre adjoint aux politiques.

Au bureau du nouveau ministre des Affaires Municipales, on nous rassure que des démarches seront entreprises. Est-ce sain de retrouver cet ancien maire au ministère des Affaires Municipales, alors que les allégations contre lui n’ont jamais été publiquement démenties? Cet ex-maire pourrait-il s’en sortir sans avoir à répondre à aucune question, sans aucune enquête, sans rendre compte publiquement?

Il faut dire qu’à Outremont, pour une si petite municipalité, devenue  arrondissement en 2002, on a eu plus que notre lot d’élus d’abord accusé, soit Stéphane Harbour, coupable, soit Sydney Pfeiffer, et maintenant ces allégations d’un entrepreneur envers Jérôme Unterberg. Pour ceux qui suivent la politique municipale d’Outremont, ils se rappelleront que ces 3 élus ont fait équipe ensemble.  Marie Cinq-Mars, la mairesse actuelle, était également des leurs.

Publié sous Communiqués, Démocratie
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
November 2012
M T W T F S S
« Oct   Dec »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930