Pourquoi changer le règlement sur la circulation des autobus ?

À la suite d’une présence abusive d’autobus dans les rues résidentielles de l’arrondissement, de nombreux citoyens ont revendiqué une règlementation encadrant le stationnement et la circulation de ces engins. Ce règlement fut adopté en 2003 suite à de longues et difficiles interventions publiques, jusqu’à des auditions devant la Commission des transports du Québec dans le cas d’autobus interurbains opérant sans permis. Ce règlement prévoit, entre autres, des règles pour le transport interurbain et le transport nolisé (occasionnel et ponctuel pour les activités de groupe et les écoles).

Malheureusement, l’application de ce règlement se fait de façon aléatoire et arbitraire. N’eut été de la vigilance de citoyens, très peu d’interventions auraient été effectuées par les ‘forces de l’ordre’. Les preuves d’infraction s’accumulent et l’administration se sent coincée.

Voilà qu’un avis de motion sera déposé ce lundi, 1er mars, au Conseil.  La mairesse veut que le Conseil ait le pouvoir de consentir à des dérogations au cas par cas (par ordonnance).

Ce revirement survient, en apparence, suite à une demande d’un seul citoyen qui est venu au Conseil du 1er février pour faire valoir l’importance d’autoriser la circulation d’autobus pour une bruyante activité juive qui se déroule dans les rues résidentielles du quartier. De plus, a-t-on appris de la mairesse Marie Cinq-Mars, cet homme avait précédemment écrit une lettre à l’arrondissement.

Je me doutais bien que quelque chose se passait à mon insu….. En janvier, à mon grand étonnement, le directeur d’arrondissement, M. Pierre Beaudet a soumis aux élus une feuille, sans aucune explication ni justification,  sur une modification à la définition d’un d’autobus, tel qu’écrit au code de la sécurité routière. Incroyable mais vrai! Ce changement étant irréalisable (on ne change pas dans un arrondissement une définition qui figure dans une loi provinciale), un nouveau document, tout aussi étonnant par son préambule, fut soumis à la préparatoire suivante. L’arrondissement  semble pressé de satisfaire un lobby insistant qui se cache derrière une mystérieuse lettre d’un citoyen.

Maintenant que le chat est sorti du sac (ca ne vous rappelle pas le dossier des écoles illégales et le changement du calendrier scolaire?) j’ai demandé copie de la fameuse lettre pour évaluer le vrai besoin de modifier le règlement en vigueur. Cette demande m’a été refusée.  Je devrai faire une demande d’accès à l’information et attendre des semaines avant d’en prendre connaissance.

Lundi, au Conseil, les élus du parti au pouvoir vont vous demander de leur faire confiance et de leur donner carte blanche dans la distribution d’ordonnances qui ne fera qu’augmenter la présence d’autobus dans nos rues.

Dossier après dossier, jour après jour, on constate que l’Administration d’Outremont, l’arrondissement même du Maire de Montréal, gère sous l’influence des lobbyistes et sous le couvert du secret. Et ce n’est pas mon premier billet qui le dénonce. Le jour ou le Conseil jouera carte sur table avec les citoyens, on parlera de vraie démocratie.

À lire :
Règlement 1171, chapitre XI RÈGLES APPLICABLES AUX AUTOBUS ET MINIBUS (allez à la page 30)

Publié sous Autobus, Séances du conseil
2 comments on “Pourquoi changer le règlement sur la circulation des autobus ?
  1. mariclaude Ouimet says:

    Que dire ! Que dire !

    Les mots me manquent pour vous féliciter pour vos interventions toujours aussi pertinentes et surtout dérangeantes à la réunion du conseil d’arrondissement de ce soir (01.03.10).

    Une fois de plus, nos chers élus d’Union Montréal ont vainement tenté de nous en passer ” une petite vite ” sous le couvert de pseudo accommodement raisonnable ! Ce dernier terme étant utilisé ” ad nauseum” par notre mairesse a perdu depuis belle lurette de sa crédibilité et se retrouve aujourd’hui être ce qu’il est depuis longtemps, à savoir un simple traitement de faveur envers un pourcentage certain de l’électorat d’Union Montréal ! Preuve nous en a été donné de par l’agressivité d’un représentant de la communauté juive hassidique qui a senti le vent tourner !

    Merci aussi d’exiger des comptes-rendus trimestriels sur l’argent engagé par l’arrondissement pour le cinéma Outremont.

    Merci aussi de demander à ce que nos élus d’Union Montréal s’engage à tenir une séance d’information sur le départ imminent de notre camion-échelle et sur la couverture de risque dans Outremont.

    Merci encore d’être notre chien de garde en ce qui a trait à nos intérêts de citoyens et de citoyennes.

    Trève de remerciements, merci de l’énergie et du temps que vous mettez à défendre nos intérêts, ce que (malheureusement) peu de personnes élues font.

  2. Stéphane Rivard says:

    Je vous trouve admirable et vous appuie dans vos démarches honnêtes, courageuses et empreintes de justice.
    Quel quartier kafkaïen!…

Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
February 2010
M T W T F S S
« Jan   Mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728