Ces petites clôtures : un vestige du passé?

À Outremont, il a toujours été interdit de poser une clôture ou une haie en façade. Par contre, la Ville installait des clôtures en diagonale sur les terrains de coin afin d’éviter que les piétons (ou les vélos) passent en diagonale sur ces terrains.  On retrouve également ces clôtures  à l’entrée des ruelles pour limiter les empiètements des camions et voitures sur les terrains voisins.

Afin de répondre à vos appels et courriels sur la détérioration de ces clôtures, j’ai posé des questions et découvert que l’arrondissement n’investit  plus dans ce mobilier urbain depuis plusieurs années. Ces clôtures ne sont plus grattées, peinturées, réparées. Certaines sont même enlevées par faute d’entretien. Dans certains cas, le résultat est désastreux.

À l’automne, le Conseil doit établir ses priorités et voter le budget pour l’année 2012. Espérons que ce dossier trouvera l’accord de mes collègues. En plus d’être une nécessité, ces petites clôtures vertes apportent un cachet distinctif à notre arrondissement.

Clôture de ruelle crochue, Lajoie entre Wiseman et Stuart

Clôture de ruelle rouillée. Champagneur, au nord de Bernard

Clôture de coin partiellement enlevée. Intersection Saint-Viateur et de l'Épée

Clôture crochue sur Bloomfield, longeant le stationnement de l'école secondaire PGL

Clôture de ruelle partiellement enlevée. Ruelle au sud de Bernard, sur Outremont

Publié sous Communiqués, Environnement
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
July 2011
M T W T F S S
« Jun   Aug »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031