Séance du conseil du 4 juillet

Pour ceux et celles qui n’ont pu assister à l’assemblée du conseil, voici le résumé de la période de questions préparé par madame Mariclaude Ouimet.

À noter qu’il n’y aura pas de séance du conseil en août.

Q : Vandalisme et graffitis : le nettoyage de l’immeuble désaffecté coin Van Horne et Parc dans l’arrondissement Plateau oblige les < tagueurs > à s’exprimer ailleurs. Y a-t-il une surveillance ?
R : La mairesse Marie Cinq-Mars invite les citoyens à remplir le formulaire distribué par l’arrondissement pour faire enlever les graffitis sur leur immeuble. Ce service est inclus dans les taxes municipales. Il n’y a pas de frais supplémentaire.

Q : École Guy Drummond : depuis que c’est une école primaire internationale, son succès est extraordinaire. Y aura-t-il une école secondaire internationale ?
R : La mairesse conseille de communiquer avec le commissaire scolaire de notre secteur, M. André Larichelière.

Q : Coûts associés au nettoyage des graffitis dans l’arrondissement?
R : M. Fleury, directeur des travaux publics, parle d’un montant de 50,000 $/an.

Q : Coûts associés au vol dans le centre communautaire (CCI), par exemple, les souris des ordinateurs?
R : Mme Cayer, directrice des loisirs, dit que ces montants ne sont pas compilés.

Q : Privilèges de stationnement : Fête de la St-Jean, stationnement temporaire autour du parc St-Viateur. En mai sur la rue Pratt, stationnement temporaire permis pour une activité. Pourquoi maintenant refuser des permissions pour des fêtes religieuses alors que cela a toujours été octroyé à Outremont ?
R : La mairesse confirme que Me Paquet, greffière, travaille sur un projet de permission de stationnement temporaire et qu’elle en reparlera en septembre.
R : Me Paquet fait remarquer que la St-Jean est la fête nationale québécoise : à ne pas confondre avec des fêtes religieuses. Elle informe que la fête sur la rue Pratt en mai était un événement de la communauté juive pour une levée de fonds.
R : La conseillère indépendante Madame Forget précise qu’il est faux de prétendre que les permissions de stationnement de longues durées pour les hassidim ont toujours été octroyées par le passé. A preuve, la contestation massive par des hassidim de constats en 2001 et le jugement qui a donné raison à la Ville et obligé les contestataires à payer leurs billets.

Q : Occupation illégale d’un rez-de-chaussée : depuis 1999, il y a un ordre de la cour supérieure de cesser les activités de lieu de culte au 6010 Durocher, coin Lajoie. Le 26 juin dernier, il y avait quand même rassemblement et chants religieux dans ce local inhabité. Quand l’arrondissement va-t-il faire respecter les règlements de zonage résidentiel ?
R : ‘’ On a compris, monsieur ‘’, dixit sèchement la mairesse.

Q : Piscine Kennedy : système de filtration tellement désuet que même à 70% de sa capacité d’accueil, la piscine doit souvent fermer. À quand des rénovations majeures ?
R : La mairesse affirme que des rénovations d’envergure coûteraient 6-7 M $. Elle attend un programme de subvention 70%-30% de la ville-centre pour effectuer la réfection de la piscine du parc Kennedy.

Q : Au parc Laurier, la décontamination du sol, l’aménagement d’une terrasse, l’agrandissement de la piscine, l’ajout d’une pataugeoire avec jeux d’eau, le système de filtration d’eau et l’ajout d’un vestiaire familial ont coûté 5,3M$ ! Impossible que la réfection de la piscine Kennedy coûte 6-7M$ !!
R : La mairesse explique que ce montant est le résultat de l’évaluation de la ville de Montréal et incluait la réfection de la pataugeoire.

Q : Sécurité des citoyens : Il y a des caméras dans les stationnements des employés de l’arrondissement, pourquoi pas dans des endroits publics?
R : La mairesse croit que les gens ne voudraient pas être filmés à leur insu.

Q : Vignettes VIP : À la kermesse, autour du parc, et sur l’avenue Stuart, quelques voitures affichaient une vignette VIP leur donnant droit au stationnement partout. Pourquoi ?
R : La mairesse affirme qu’elle ne sait rien à ce sujet.
R : Le conseiller de Union Montréal, Louis Moffat, explique que ce privilège a été accordé temporairement aux bénévoles qui travaillaient pour la kermesse.
R : La directrice des Loisirs, Mme Cayer, dit qu’elle va vérifier avec son personnel afin de clarifier la situation.
R : Madame Forget propose que dorénavant, pour éviter les quiproquos, ces vignettes affichent la date, le nom de l’événement et la raison (ex : bénévole).

Q : Règlement d’urbanisme : Dans un article de journal traitant de la façon de gérer l’accroissement familial de la communauté hassidisme, M. Chapuis aurait envisagé, entre autres, de changer le règlement d’urbanisme afin de permettre l’ajout d’un 4ème étage sur les triplexs. Solution assez inquiétante qui défigurerait complètement Outremont.
R : La mairesse confirme que plusieurs rues à Outremont peuvent accepter 4 étages sans déroger au zonage.  Elle affirme que le sujet de dérogations au règlement pour accommoder cette communauté n’a pas encore été abordé au comité d’urbanisme.

Publié sous Communiqués, Démocratie, Séances du conseil
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
July 2011
M T W T F S S
« Jun   Aug »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031