Nos avenues commerciales: qu’arrive t-il à nos arbres?

Destin de nos jeunes arbres sur les avenues commerciales

Destin de nos jeunes arbres sur les avenues commerciales

Je reçois  vos commentaires sur le piètre état végétal  des avenues Van Horne, Bernard et Laurier. Les arbres nouvellement plantés meurent les uns après les autres.

De passage à Outremont afin de visiter des amis, deux agronomes ont été surpris de l’état de nos jeunes arbres sur ces rues commerciales. Après inspection, ils ont conclus que nos arbres mouraient par manque d’eau.

Système d'arrosage des jeunes arbres plantés dans un espace restreint

Système d'arrosage des jeunes arbres plantés dans un espace restreint

Un bon arrosage doit faire en sorte que l’eau atteigne les racines. Lorsque les arbres sont plantés dans un petit carré de terre au milieu d’un trottoir, on peut, par exemple, installer un boyau qui descend jusqu’aux racines et qui y achemine l’eau directement lors de l’arrosage.

Il y a évidemment un investissement supplémentaire à faire, mais qui en vaut largement l’effort budgétaire. Il suffit de regarder nos artères commerciales dénudées pour s’en convaincre.

Fosse d'arbre remplie de ciment sur Bernard, côté nord, entre Querbes et Durocher

Fosse d'arbre remplie de ciment sur Bernard, côté nord, entre Querbes et Durocher

Ce qui m’inquiète, c’est que la mairesse semble avoir trouvé une solution plus économique : une fosse d’arbre sur Bernard entre Durocher et Querbes a été remplie de béton.

Publié sous Communiqués, Environnement
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
August 2011
M T W T F S S
« Jul   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031