Changement de zonage au 845 Querbes : Procès verbal “maison” de la réunion

Changement de zonage au 845 Querbes : Procès verbal “maison” de la réunion

Commentaire(s): 1

Suite à l’adoption du changement de zonage sur Querbes afin de légaliser la garderie Toldos sans aucune consultation publique des riverains, la mairesse avait mentionné qu’une soirée d’information et de consultation serait organisée. Voici le procès-verbal “maison” de la réunion publique du 17 octobre 2011, 19h, à la salle du Conseil. J’ai entrepris d’écrire ce procès-verbal pour vous, puisque personne n’était assignée à prendre les notes durant cette rencontre. Il n’y aura donc pas de procès-verbal officiel.

Un avis a été distribué aux portes des résidents concernés le jeudi 13 octobre.

Une vingtaine de citoyens étaient présent à l’ouverture de la rencontre.
Un représentant de la garderie ‘Les Minous de Mamie’, Pierre Lapointe, était présent.
Un représentant de la garderie Toldos, Ben Sompolinsky, était présent.
Les journalistes de l’Express et du Journal d’Outremont étaient présents.
Le commandant du pdq 24, Martin Desbiens-Coté, était présent.

Fonctionnaires présents :
Chantale Séguin et Sylvain Garcia, du service de l’aménagement urbain
Edison Ramirez, du service de la sécurité publique
Marie-Josée Nobert, du service de travaux public, responsable des dossiers de circulation et stationnement
Pierre Chapuis, directeur d’arrondissement par intérim et directeur du service de l’aménagement urbain

Conseillers présents :
Louis Moffat, Union Montréal, district Claude-Ryan
Céline Forget, Indépendante, district concerné, soit le district Joseph-Beaubien

Rencontre présidée par Pierre Chapuis

D’entrée de jeu, un citoyen demande la parole et s’exprime au nom de plusieurs personnes présentes dans la salle. Il propose de remettre cette rencontre à une date ultérieure afin de s’assurer de la présence de la mairesse qui est à l’origine de ce changement de zonage. Pierre Chapuis, qui préside la rencontre, refuse sa demande. Une quinzaine de résidents quittent la salle.

Chantale Séguin fait une présentation du dossier en récapitulant l’historique du déménagement de la garderie Toldos au 845 Querbes, du permis temporaire émis en 2007 pour 2 ans, et la demande d’occupation permanente qui a mené au changement de zonage.

Céline Forget remet en question l’allégation de demande d’occupation permanente tel qu’avancé par la fonctionnaire puisque la lettre des administrateurs de la garderie soumis au Conseil allègue plutôt que ce site est temporaire dans l’attente de trouver un autre endroit et demande une occupation jusqu’en 2014. En réponse à des questions de Céline Forget, Ben Sompolinsky fait clairement état de la situation. La garderie Toldos a un permis du ministère de 80 places. Au 845 Querbes, l’espace permet la présence de 46 enfants, dont une douzaine de poupons (moins de 18 mois). Les 34 autres enfants sont temporairement dans un local sur Beaumont. Un comité interne est en place pour trouver un nouvel endroit afin de regrouper les installations de la garderie et ce ne sera pas sur Querbes. Il semble qu’un endroit soit dans la mire du groupe, mais ils sont en attente de permis. Il avance que sur Querbes, au quotidien, 8 ou 9 voitures viennent débarquer les enfants. Les autres arrivent à pieds avec leurs parents.

Pierre Chapuis fait un tour de table des fonctionnaires :

Marie-Josée Nobert fait part d’une plainte en 2008 concernant la circulation importante qui se fait dans la ruelle entre de l’Épée et Querbes. La demande de sens unique a par la suite été rejetée par sondage.

Edison Ramirez a fait rapport des observations faites sur le terrain la semaine dernière. Un patrouilleur de notre service de la sécurité publique a été assigné à stationner son véhicule sur ce tronçon de Querbes en début et en fin de journée afin de constater le va et vient des voitures. Edison Ramirez avance qu’aucun problème n’a été identifié dans ce cul-de-sac de Querbes, ni au niveau de la circulation dans la ruelle, par le patrouilleur sur place. À la question de la conseillère Forget, à savoir si la garderie Toldos était ouverte les jours d’observation, puisque c’était la fête des cabanes chez les hassidim et que ceux-ci ferment commerces, écoles et garderies durant cette période, le fonctionnaire n’a pas été en mesure de répondre.

De son côté, le commandant Desbiens-Coté dit n’avoir jamais reçu de plainte de ce secteur, sauf celle de 2008 mentionnée plus haut.

Période de questions du public :
–    Une citoyenne de la rue demande si des autobus peuvent circuler dans ce cul-de-sac.
Ben Sompolinsky dit que seulement une ou deux fois par an, pour une sortie spéciale, la garderie fait appel à un service d’autobus.
Pierre Lapointe avance la même chose.
Edison Ramirez dit que le règlement ne permet pas la circulation d’autobus dans ce tronçon et qu’il n’y a pas de débarcadère à cet effet. Il faudrait utiliser le débarcadère d’autobus à proximité, soit celui sur Van Horne et Champagneur.

–    Une citoyenne fait remarquer à Louis Moffat sa surprise de le voir s’impliquer dans un dossier qui n’est pas de son district alors qu’il a brillé par son absence dans le dossier qui touchait les résidents de son district, soit l’agrandissement de la synagogue Bobov, sur Hutchison.

Fin de la réunion.

1 commentaire concernant “Changement de zonage au 845 Querbes : Procès verbal “maison” de la réunion”

  • Jean Gagné 19/10/2011

    Outremont, le 18 octobre 2011

    LA MAIRESSE D’OUTREMONT S’ILLUSTRE PAR SON ABSENCE

    Par un message non signé, sur un objet non indiqué dans le message…, la ville d’Outremont a invité les citoyens à une séance dite d’information et de consultation le 17 octobre 2011. Les Minous de Mamie et Toldos y seront, est-il précisé, ainsi que des responsables de divers services et du Poste 24 de la police de Montréal.

    Il est donc clair qu’il s’agit de la séance annoncée aux dernières réunions du Conseil de ville au sujet du changement de zonage de l’avenue Querbes au profit de la garderie Toldos, dont le permis était échu depuis belle lurette.

    Sans consultation, sans explication raisonnable, d’autorité et avec un mépris inqualifiable pour les demandes de consultation, la mairesse et le Conseil d’Arondissement ont décidé du zonage de l’avenue Querbes et du statut de ladite garderie. Au diable les préoccupations des citoyens concernés!

    Il s’agit à l’évidence d’une consultation bidon, après décision, afin de modérer les vifs reproches présentés auparavant, en vain, à la mairesse et à l’administration municipale. Qui plus est, madame la mairesse a jugé opportun de ne pas se présenter à la séance dite d’information et de consultation. Quant aux responsables de la rencontre, ils ont soigneusement préparé une présentation sur écran intitulée « Information »!! Au diable la consultation!

    Faut-il se surprendre que les citoyens de l’avenue Querbes venus au lieu de la rencontre aient fait valoir qu’ils ne participeraient à une telle séance qu’en présence d’une mairesse disposée à écouter les citoyens, comme elle aimait le répéter – précisément rue Querbes!- lorsqu’elle cherchait à se faire élire? Ils ont donc quitté la séance après avoir fait part de leur frustration et de leur indignation.

    Une fois de plus, cette administration Cinq-Mars exhibe ses partis-pris et son dédain pour l’opinion de citoyens touchés par ses projets ou ses décisions.

    La morale de l’histoire, c’est que la mairesse et ses sbires ne méritent plus l’appui de tous ceux qui souhaitent une administration plus déférente et plus démocratique, mieux réfléchie sur les problèmes inévitables et si souvent complexes de la vie municipale.

    Jean Gagné, citoyen d’Outremont

Il n'est plus possible de soumettre un commentaire.