Séance du conseil du 7 novembre 2011

Pour ceux et celles qui n’ont pu assister à l’assemblée du conseil, voici le résumé de la période de questions préparé par madame Mariclaude Ouimet.

Q : Projet de construction sur le terrain vacant du 528 McEachran : La maison qui existait sur ce terrain a été démolie par la nouvelle propriétaire et le terrain est vacant depuis. Un avocat prend la parole pour sa cliente afin de faire part au Conseil de son désaccord sur une garantie monétaire réclamé par l’Arrondissement avant l’émission du permis de construction.
R. La mairesse ne veut pas répondre puisque le dossier est judiciarisé. Elle ajoute que cette procédure de garantie monétaire est courante.

Q : Problème de bruit excessif : Dans le haut Outremont, la majorité des propriétaires engagent des compagnies pour l’entretien de leurs terrains. L’utilisation d’équipement qui fonctionne à l’essence (tondeuse à gazon et souffleur à feuilles) est une source incroyable de bruit et de pollution. Pourrait-il y avoir un règlement qui autorise uniquement l’utilisation d’équipement électrique ou à batteries ?
R : La mairesse mentionne qu’un règlement concernant l’usage limité des souffleurs à feuilles a été invalidé par un jugement de la cour municipale.
R : La conseillère Céline Forget informe qu’un groupe de citoyens est en voie de se former pour faire changer la règlementation et invite l’intervenante à y prendre part.
R : Marie Potvin, conseillère du district concerné, adhère entièrement à cette revendication.

Q : Travaux sur Maplewood : pourquoi refaire le pavage si les services public sous terrain ne sont pas refait?
R : La mairesse informe que la réhabilitation des égouts se fait maintenant par gainage. Cette technique est avantageuse financièrement car le gainage s’installe par les extrémités du conduit, donc pas besoin d’ouvrir les rues.

Q : Sur l’avenue de l’Épée, entre Bernard et Lajoie, une Jeep est restée stationnée pendant 4 mois sans aucune contravention. Est-ce un privilège accordé à un citoyen ?
R : Marie Cinq-Mars répond qu’on ne peut pas sévir quand on n’est pas au courant du délit.

Q : L’intervenant affirme que le directeur de la sécurité publique a pourtant été informé.
R : La mairesse informe qu’elle fera une vérification auprès du service concerné.

Q : Le resto au coin de Bloomfield/Van Horne n’a pas démantelé sa terrasse : paye-t-il les taxes en conséquence ?
R : La mairesse affirme qu’il y aura vérification.

Q : Suite au bilan mi-mandat d’Union Montréal (section Outremont) publié récemment dans les journaux locaux, une citoyenne réévalue personnellement ce mi-mandat à partir des engagements électoraux 2009 de Marie Cinq-Mars.
1) Plantation de 100 arbres/an ? Aucun arbre sur Laurier entre Hutchison et de l’Épée et devant chez Lesters sur Bernard, on a cimenté le trou dans le trottoir au lieu de planter un arbre.
2) Garder le contrôle du déneigement ? On a compris quand on a appris qu’on ne ramassait pas la neige pendant le sabbat dans le district Claude Ryan (zone verte) à cause d’une directive spéciale de l’arrondissement (lire ces deux billets sur le sujet : http://celineforget.com/2009/12/plan-de-deneigement-il-y-a-bien-une-directive et (http://celineforget.com/2010/03/pas-de-chargement-de-la-neige-le-samedi-suite .
3) Confirmation du maintien du camion-échelle dans Outremont ? La mairesse s’est  servie du camion comme cheval de bataille pour gagner ses élections. Peu après, le camion-échelle est parti.
4) Aménagement de nouvelles ruelles vertes ? La seule et unique ruelle verte est située derrière le 1140 Lajoie, immeuble appartenant à l’époux de la mairesse ! (Lire ces deux billets : http://celineforget.com/2009/09/ruelle-verte-de-la-mairesse-et-ethique et (http://celineforget.com/2011/07/les-cadeaux-de-la-mairesse/.
R : La mairesse, indifférente, conseille de lire son bilan mi-mandat dans les journaux locaux.
R : La conseillère Ana Nunes mentionne que la ruelle verte était une initiative de citoyens environnants.

Q : terrain vague au 528 McEachran : que se passe t-il avec ce terrain? Le citoyen dit avoir compris, suite au premier intervenant, que ce dossier est judiciarisé.

Q : Entrée de garage problématique : ayant acheté récemment sa maison, le citoyen a maille à partir avec la hauteur anormale du trottoir de son entrée de garage.
R : le service des travaux public sera avisé.
R : la conseillère du district en question, Marie Potvin, dit qu’elle fera le suivi.

Q : Propagande subventionnée?: Un article paru dans l’Express d’Outremont du 13.10.11 est assez troublant. Il explique la fête des cabanes et est signé conjointement par le COHO (Coalition des Organisations Hassidiques d’Outremont) et la ville de Montréal. Comment peut-on tolérer un tel article de propagande, endossé par la Ville ? Est-ce que la mairesse était au courant ?
R : La mairesse répond qu’elle a lu le texte et qu’elle trouve ça correct.
R : Céline Forget s’étonne que la mairesse ne soit pas allée à la recherche d’informations sur cet espace publicitaire avec le logo de la Ville, étant l’élue qui siège à Montréal au nom des Outremontais. La conseillère explique au citoyen qu’à la vue de cet espace de toute évidence payée par la Ville, elle a fait quelques appels pour connaitre la teneur de cette dépense publique. Elle a appris que l’organisme hassidique profite d’une subvention de 5,000 $ à même nos taxes pour faire ce genre de publicité et que cet organisme devra  justifier l’utilisation de cet argent qui, à l’origine de la subvention, doit ‘créer des liens’.
R : Le journaliste de l’Express d’Outremont explique que c’est un publi-reportage payé par le COHO dans le programme de la subvention de Montréal et qu’il devait afficher le logo de la Ville.

Q : L’intervenant insiste en expliquant que les informations utiles concernant cette fête auraient du parler de l’état sécuritaire obligatoire des cabanes, des dates permises pour la construction et le démantèlement, de la nécessité pour les hassidim de respecter un couvre-feu fixé à 21h00 (pas de musique, pas de chant) la semaine, etc….. (Voir l’annonce)
R : La mairesse promet au citoyen de revenir avec de l’information sur ce programme.

Q : Sondage sur de l’Épée : un sondage a été distribué aux portes afin d’ouvrir le stationnement des 2 cotés sur de l’Épée entre Fairmount et Elmwood. Qui est à l’origine de cette demande?
R : Le conseiller du district concerné, Louis Moffat, répond que c’est à la demande de citoyens de cette avenue. Il ajoute que sur la portion entre Elmwood et St-Viateur le stationnement sera bientôt ouvert des 2 cotés suite à une réponse favorable à plus de 70% des citoyens de ce tronçon de rue. Pour la section entre Fairmount et Elmwood, l’arrondissement va attendre les résultats du sondage.

Publié sous Communiqués, Démocratie, Séances du conseil
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
November 2011
M T W T F S S
« Oct   Dec »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930