Antennes Rogers – toujours en place

Au dernier Conseil, l’administration Cinq-Mars  était fière d’annoncer que ce n’était pas 2 constats mais 9 constats qui avaient été émis à Rogers et à la compagnie Rosbern, de Michael Rosenberg, pour travaux sans permis au 1290 Bernard.

Ayant en main copie de 2 constats obtenus par demande d’accès à l’information,  (incroyable qu’un élu doivent faire une demande d’accès pour ça!) mais incapable de trouver trace des 7 autres, j’ai fait un suivi sur l’état d’avancement de ces 2 constats émis le 11 juillet 2011. Celui émis à Investissements Rosbern, propriétaire de l’immeuble, pour travaux sans permis est contesté et paraît à l’agenda de la Cour de Montréal le 29 février prochain. Le constat émis à Rogers de 866$, pour la même infraction, a été payé en septembre 2011 suite à une déclaration de culpabilité.

Considérant que Rogers a plaidé coupable et semble avoir l’intention de payer ses contraventions au lieu de se conformer, et ce, depuis septembre dernier, qu’a fait la mairesse durant ce temps? Rien, sauf de dire que 7 autres constats auraient été émis (constats parchemins).

Pour quelle raison l’administration Cinq-Mars fait-elle preuve d’autant de mollesse et se contente d’émettre de simples contraventions? La mairesse a-t-elle vu à ce que les vérifications nécessaires soient faites auprès d’Industrie Canada, organisme fédéral responsable des télécommunications, et de demander le démantèlement pur et simple de ces antennes installées illégalement?

Si vous avez un peu de temps, la lecture du mémoire de Rogers, déposé à l’Office de consultation publique en octobre 2011, est très intéressante. On y retrouve, entre autres, les étapes prévues par Industrie Canada (responsable des télécommunications) lors d’implantation d’antennes de télécommunication. Pour certaines installations, en plus de devoir obtenir un permis des instances locales d’urbanisme, la compagnie doit offrir des séances de consultations pour le public environnant.

Au mandat d’Industrie Canada tel que décrit à l’article 1.1 du règlement fédéral, on peut lire: ‘De plus, l’installation ou l’exploitation d’un système d’antennes existant qui déroge du présent processus pourrait entraîner sa modification ou sa suppression et toute autre sanction contre l’exploitant en vertu de la Loi sur la radiocommunication.’

L’installation des antennes de Rogers sur le toit du 1290 Bernard est-elle conforme au processus fédéral? Cette installation exige-t-elle un processus de consultation publique? Est-ce pour cela que Rogers s’est abstenu de demander un permis à l’arrondissement et de faire son travail en catimini?

On ne peut pas exiger de l’administration Cinq-Mars de tout connaître et de tout savoir. Mais lorsque l’information est disponible et que des vérifications de base s’imposent pour la sécurité des citoyens, il est inconcevable que ces démarches n’aient pas déjà été faites.

Je vais contacter Industrie Canada, et je vous reviens.

P.S.: Vous pouvez aussi consulter notre dossier sur les antennes de télécommunications.

Publié sous Communiqués, Environnement
2 comments on “Antennes Rogers – toujours en place
  1. Stéphane Rivard says:

    Bravo! Un conseil municipal se doit de se partager les tâches, mais vous semblez hériter des dossiers, à votre insu mais par bonne conscience de votre part, qui devraient être classés “sans consultations et contre le bon peuple”…
    Merci de garder le fort et ce avec honnêteté!

  2. emmy weiss says:

    Ne lâchez pas ! et félicitations encore !
    Pour moi , ces gens sont l’équivalent des membres du KKK : violents et aggressifs en actes et en paroles, racistes à l’extrême : ils préfèreraient voir leur fille morte que mariée à un étranger à leur secte … Ils prennent tous les Québecois pour les cons : citoyens ou législateurs et ils ont raison car ils arivent toujours à leur fins ! Les citoyens peuvent bien râler en voyant qu’il y a deux poids deux mesures. Les maires ou autres ont trop peur de perdre leur petit pouvoir et ces “ultras-religieux” le savent bien et rit encore plus de ces derniers qu’ils mettent dans leurs poches si facilement ! J’ai habité plus de 10 ans au 5713 hutchison je connais le racisme et l’outrecuidance de ces sectes ! Lisez le livre de Deborah Feldman : “Unorthodox”, jeune femme qui a eu le courage de quitter ce milieu. Tout ce qu’elle écrit dans ce livre n’est que vérité. les passe-droits n’apportent que l’ indignation puis la violence si rien n’est fait pour que chacun soit mis en demeure de respecter et se plier aux lois quelque que soit sa religion ou non-religion. Je ne vis plus à Montréal mais je compatis avec ceux qui ont des voisins qui les considèrent comme de la m….

Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
January 2012
M T W T F S S
« Dec   Feb »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031