Les huis clos de la mairesse

Mardi dernier avait lieu une rencontre du comité d’accompagnement – Campus Outremont. Étaient présent : 14 fonctionnaires, 3 responsables de l’Université de Montréal, 2 élus (Marie Cinq-Mars et moi) et 6 citoyens.

À la dernière rencontre, une demande avait été faite d’ouvrir le comité à de nouveaux citoyens intéressés par appel dans les journaux, ce qui n’a pas été fait.

Quelle est donc la raison de garder ce comité (et les autres comités de citoyens) à huis clos?

Alors que les citoyens revendiquent plus de transparence et de démocratie, il est difficile de comprendre l’attitude de fermeture des élus d’Union Montréal.

  • La mairesse refuse toujours la diffusion du Conseil en direct.
  • Les citoyens se retrouvent devant une porte fermée lors de séances du Conseil, ne pouvant y assister parce que le nombre de 50 personnes maximum est atteint.
  • La mairesse tient les comités de citoyens de l’arrondissement à huis clos alors que d’autres citoyens apprécieraient obtenir l’information donnée lors de ces rencontres.
  • Les comités ne sont pas tous ouverts aux élus.
  • On nous annonce un nouveau comité intercommunautaire sans avoir fait d’appel dans les journaux pour ouvrir le comité aux citoyens intéressés.

Il est vrai que c’est dérangeant des citoyens qui s’impliquent dans leur vie de quartier, et des élus d’opposition qui posent des questions, mais ca fait partie de la vie démocratique et du travail des personnes qui occupent un poste de maire et de conseiller.

P.S.: J’espère vous voir à la prochaine assemblée du conseil, lundi le 4 juin. L’ordre du jour est ici (pdf).

Publié sous Communiqués, Démocratie
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
June 2012
M T W T F S S
« May   Jul »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930