Marie Cinq-Mars et les enveloppes

À la une du journal Le Point d’Outremont du 21 novembre dernier, la mairesse Marie Cinq-Mars  nous informe, entre autres, que : “Personnellement, je n’ai pas subi de pressions de la part d’entrepreneurs et on ne m’a pas offert d’enveloppes brunes”.

On veut bien croire que Marie Cinq-Mars n’a pas joué au jeu des enveloppes brunes. Mais était-elle au courant? Élue depuis 1999, elle était aux premières loges pour voir ce qui se passait. Aux séances des Conseils des années 2000, les citoyens se faisaient nombreux et insistants au micro pour obtenir des réponses des élus en place, dont elle,  sur plusieurs dossiers.  Questions qui demeuraient sans réponse.

Est-ce que la déclaration de la mairesse dans Le Point est suffisante?

Nous n’avons jamais entendue Marie Cinq-Mars s’insurger contre les effarants dépassements de coût de construction du centre communautaire, au processus d’ouverture de l’appel d’offre non conforme aux Lois en vigueurs, ou encore nous expliquer le financement d’Union Montréal à Outremont suite aux déclarations d’un ancien fonctionnaire et d’un attaché politique.

Il ne nous reste qu’à espérer que la Commission Charbonneau puisse faire la lumière sur ce qui s’est passé à Outremont aux cours des dernières années.

Publié sous Communiqués, Démocratie
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
November 2012
M T W T F S S
« Oct   Dec »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930