Pourim : Quelle belle campagne de désinformation

Autobus illégal lors de la Pourim 2013 (intersection Querbes et Fairmount)La semaine dernière, il n’y avait pas une journée sans qu’un journaliste me demande une entrevue. Pourquoi? Parce que des hassidim avaient gonflé la propagande à bloc pour la fête de la “pourim”. Parce qu’ils ne veulent pas utiliser des minibus, permis par notre règlementation, mais des autobus.

Le Conseil a dit NON

Suite à une demande du lobby hassidim, le Conseil n’a pas accordé de dérogation. Tout règlement brime quelqu’un pour préserver l’intérêt public. C’est la base même de notre structure sociale. On peut être en désaccord avec un règlement et demander de le modifier. C’est le Conseil qui aura la responsabilité et le devoir d’analyser et de prendre une décision pour le bien commun.  Il pourra donc rejeter la modification demandée.

Le lobby allègue que cette demande visait à harmoniser les relations entre les communautés.  Drôle de raisonnement. Depuis quand la distribution de passe-droits mène à un rapprochement intercommunautaire ?

Se refaire une image

Le lobby hassidim a par la même occasion cherché à refaire son image après l’agression du 8 mars 2012.  La meilleure défense n’est-elle pas l’attaque. Et j’en fus la cible. Les agresseurs sont devenus les victimes. Comme si les milliers de personnes qui ont vu les vidéos accepteraient cette transformation tordue de l’historie. Les promoteurs de la campagne de désinformation ont fait régner, toute la semaine, une terreur du conflit appréhendé qu’eux seul pouvait alimenter, puisqu’ils en étaient la source. Personne n’est assez dupe pour croire qu’un représentant des citoyens qui parcoure les rues pour constater le travail des policiers, des fonctionnaires, l’état de la chaussé, les déchets ramassés, la condition des arbres ou autres, devient un élément de conflit au point de l’agresser en clamant l’auto défense! Il est à noter que le conseiller Louis Moffat, ex-Union Montréal, a également endossé ce discours des hassidim lors d’entrevues aux médias.

Description trompeuse de l’activité

J’ai également été surprise par la description de l’activité. La promenade des petits enfants déguisés, qui apportent des cadeaux à leurs amis, ne dure que quelques heures en après-midi. Ces jeunes enfants n’utilisent pas les autobus. Ils sont avec leurs parents à pied, ou en voiture. L’activité qui commence la veille vers 22h pour se terminer aux petites heures du matin est passée sous silence. On voit les jeunes adultes monter à bord  d’autobus avec un gros amplificateur et peut-être de l’alcool puisque certains ne semblent plus très solides sur leurs pieds à la fin de la nuit. Ils descendent chez certains de leurs coreligionnaires avec l’ampli et s’exécutent très bruyamment pendant une quinzaine de minutes et repartent en autobus avec leur ampli. Un minibus autorisé peut aussi bien faire le travail, et l’ampli pourrait surement être remplacé par quelque chose de moins puissant. Les plaintes de bruits, de voisins dépassés par ce tintamarre répétitif, me parviennent à chaque année. Quand à l’alcool, ça fait partie de la fête et, en général, ça ne cause pas de problème majeur sauf peut-être pour les jeunes qui en ont trop pris!

Rapport à venir

J’ai été très présente dans les rues, toujours accompagnée de personnes qui se sont gentiment offertes pour intervenir au besoin. J’ai vu plusieurs autobus.

Je vous ferai un rapport sur le travail des policiers et des patrouilleurs dans quelques semaines. Je dois d’abord faire des vérifications à partir de mes observations.

Revue de presse en vrac :

Publié sous Autobus, Communiqués
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
February 2013
M T W T F S S
« Jan   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728