Culture du secret : Marie Cinq-Mars franchit une nouvelle étape

Depuis huit ans, l’équipe d’Union Montréal à Outremont fonctionne à huis clos, dont les 2 dernières années sous la gouverne de Marie Cinq-Mars à la mairie. Mon arrivée en novembre 2009 ne cesse de créer des remous. Malgré mon appel à la collaboration, il semble bien que la mairesse ne voit pas la démocratie d’un même œil. 

J’avais d’abord pensé publier ce billet hier (le 1er avril) mais je me suis ravisée, craignant que vous pensiez que je voulais vous jouer un poisson d’avril. Le sujet ne peut être plus sérieux: Marie Cinq-Mars vient de m’exclure des réunions préparatoires. Ces réunions font partie de la tradition municipale. Une semaine avant la séance du Conseil, les élus se réunissent avec les principaux fonctionnaires de l’arrondissement afin d’échanger et de préparer la séance mensuelle du conseil. Les commentaires, les idées, les propositions de changement, d’amélioration sont jetés sur la table et on en retire le meilleur. Si la partisannerie et les lignes de parti sont laissées de côté, le résultat peut-être surprenant.

Élue de 1999 à 2001, seule conseillère d’opposition alors que l’équipe Unterberg occupait les autres postes, je me rappelle avoir assisté à toutes les préparatoires sans jamais avoir pensé en être exclue. Mais voilà que la mairesse vient d’en décider autrement et mettre fin à cette tradition démocratique. Aujourd’hui, en 2010, les élus d’Union auront leur préparatoire et la conseillère indépendante aura la sienne. Les fonctionnaires doivent maintenant participer à deux réunions au lieu d’une…en plus de jouer aux messagers entre moi et les membres de l’équipe de Marie Cinq-Mars. Union s’est réuni vendredi le 19 mars, et moi, ma rencontre avec les fonctionnaires s’est faite hier, le 1er avril, tout juste avant le Conseil de mardi prochain. Plutôt serré si on veut proposer des changements!

La raison invoquée
La raison invoquée par Marie Cinq-Mars (lire les échanges de courriel): j’aurais commis le crime de communiquer publiquement “des échanges dans le cadre du travail exploratoire des dossiers à l’étude”. Madame Cinq-Mars fait probablement allusion à mon billet du 28 février “Pourquoi changer le règlement sur la circulation des autobus”. J’y annonçais que, suite à un processus plutôt étonnant, un avis de motion serait déposé à la séance du lendemain, afin de permettre par ordonnance des dérogations au règlement sur la circulation d’autobus. Seul des éléments très factuels y sont placés, de même que des questionnements sur la raison cachée de ce changement.

Suite aux réactions verbales de la mairesse concernant mon billet, j’avais demandé à l’Arrondissement de m’indiquer si les documents remis aux préparatoires et les sujets traités étaient publiques ou pas…..Je n’ai pas eu de réponse. Une directive à tous les élus de la part de la mairesse aurait clarifié les choses. A moins que la loi du silence ne doit s’appliquer qu’à moi.

Alors qu’on devra toujours me distribuer les mêmes documents qu’aux autres élus…..et en même temps, je ne vois pas en quoi le fait de faire 2 préparatoires réconfortera la mairesse.  Le seul résultat sera d’empêcher les échanges d’idées entre les élus… Est-ce le débat d’idée qui dérange la mairesse?

Madame Cinq-Mars oublie qu’Outremont est un petit village…. Que des citoyens du district Joseph-Beaubien peuvent aussi bien avoir voté pour moi….ET pour elle, pour que nous travaillions ensemble à régler les problèmes et les défis de l’arrondissement. Quand elle avance que d’autres arrondissements font de même, c’est de renier l’identité de notre passé démocratique.

Publié sous Communiqués, Démocratie, Séances du conseil
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
April 2010
M T W T F S S
« Mar   May »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930