Témoin gênant : le point de vue de l’administration Cinq-Mars

Ce billet est signé par Gilles Dauphin et non Céline Forget.

L’administration Cinq-Mars a finalement réagi à l’affaire des juifs hassidiques qui ont pris à partie Céline Forget, conseillère d’arrondissement.

D’abord, la mairesse Marie Cinq-Mars a accordé une entrevue à David Gentile de Radio-Canada. L’entrevue est disponible sur le site de Radio-Canada, elle se déclare essentiellement “ébranlée”, constate que le dialogue n’est pas facile et estime qu’il est faux de dire que l’arrondissement n’applique pas les règlements. Étonnant d’entendre cela alors qu’elle a refusé de s’engager lors de la dernière séance du conseil d’arrondissement à faire appliquer le règlement sur les autobus illégaux.

Puis, nous vous proposons l’entrevue du conseiller Louis Moffat avec l’animateur Benoit Dutrizac du 98,5 FM Montréal. Après s’être contenté de qualifier l’incident de “malheureux” ce qui a soulevé l’incrédulité de l’animateur, il s’est défendu en prétendant qu’il ne s’agit que d’une “vignette” de seulement quelques minutes. Curieux car c’est un ou des hassidiques qui sont les auteurs de ces vidéos et je pense me tromper en affirmant que si madame Forget avait fait des gestes d’intimidation, il(s) se serai(en)t fait(s) un plaisir de les publier. D’ailleurs, petite question à ces messieurs pourquoi les avoir retirées de YouTube. Heureusement ou malheureusement, ils sont encore disponibles ici.

Et voilà que madame Marie Cinq-Mars accordait ce soir une entrevue à l’émission Désautels (aller à 10:00). Du bout des lèvres, madame Cinq-Mars a qualidié l’événement de “spectacle désolant”. Elle a ensuite affirmé sans sourciller que son administration fait appliquer sévèrement la règlementation … en autant que les ressources humaines de l’arrondissement le permettent. Hum ! Je vous laisse juger de la valeur de la dernière partie de son explication. J’aimerais aussi lui rappeler que Céline Forget n’allait pas vérifier si des automobiles étaient stationnées en double mais plutôt si des autobus illégaux entravaient la circulation de nos rues. Nous avons finalement appris que madame Cinq-Mars et son administration réfléchissent à “d’autres moyens par la communication” pour éviter de tels débordements. Re-hum !

Et en terminant, un petit retour dans le passé … 2007 alors qu’un juif hassidique avait foncé avec son véhicule sur une policière lors de ces mêmes fêtes de la Pourim.

Publié sous Communiqués
3 comments on “Témoin gênant : le point de vue de l’administration Cinq-Mars
  1. Sylvie Leroux says:

    Bonjour et félicitation pour votre courage Mme Forget

    Je ne comprend pas pourquoi qu’il n’y a pas de conséquences aux actes d’intimidation de ce groupe de fous furieux.
    Je vous encourage Mme Forget à porter plainte contre la police pour son innaction ainsi que contre ce groupe de juifs.

    Je suis tanné et écoeuré de voir l’aplaventrisme des gens que nous avons élus tant au municipal, au provincial et au fédéral ne rien faire devant de tel
    comportement.

    Si vous désirez faire une manifestation pour dénoncer le fait que ces gens ne respectent pas la loi et bien je marcherai avec vous pour le plus grand bien de la majorité.

    Sylvie Leroux

  2. Céline Gagnon says:

    Mme la Mairesse,

    c’était le 8 mars 2012, journée internationale de la femme.
    A outremont, rue Durocher coin St-Viateur, Céline Forget conseillère municipale de
    l’arrondissement d’Outremont vérifie certains points d’une loi en vigueur
    concernant les autobus dans les rues résidentielles; véhicules dont la
    communauté hassidique abuse régulièrement dans ce quartier.
    Elle fait donc son travail courageusement puis-qu’elle est à pieds.
    Elle est entourée tout à coup d’un nombre impressionnant de membres
    de la communauté hassidique qui l’intimide et la menace.
    La sécurité publique est là, mais ne la protège pas.
    La police intervient et embarque la conseillère Céline Forget pour la protéger.
    C’est un bon geste, mais je me pose beaucoup de questions concernant
    cette intervention incomplète.
    1- Pourquoi n’a-t’on pas demandé un fourgon spécial pour embarquer
    tous ces citoyens dangereux et menaçants à ce moment là ? S’il c’était
    agi d’un autre groupe de personnes agitées et dérangeantes pour la
    sécurité, on n’aurait pas hésité.
    2- Pourquoi protète-t’on ces citoyens qui ne respectent pas les lois et
    règlements de notre arrondissement ?
    3- Y a-t-il des règlements spéciaux pour cette communauté visiblement
    spéciale ?

    Où est le problème Mme. la Mairesse ? C’est un honneur d’être à la tête
    de l’arrondissement d’Outremont, mais il y a des responsabilités et des oubligations
    reliées à ce titre: Celle de servir et protéger tous les citoyens et citoyennes
    également. Pas seulement un groupe religieux exigeant et dérangeant.

    J’ai lu dans l’Expresse d’Outremont de la semaine dernière, l’article que
    vous avez publié pour souligner le 8 mars, journée internationale des femmes.
    Mme. Céline Forget est une femme et vous devez la protéger comme
    tous les citoyens de notre arrondissement.

    Merci de l’attention que vous porterez à cette reflection et à ces questions.

    Céline Gagnon
    Citoyenne d’Outremont depuis plus de trente ans

  3. Kathleen White says:

    Madame Forget je vous lève mon chapeau! Vous êtes une des rares personne droite et honnète qu’il nous reste en politique. Je suis avec vous et vous encourage à continuer de ne pas vous laissez intimider par ces gens qui se croient tout permis.
    Il faut que ce genre de comportement cesse une fois pour toute. Je les côtois à touts les jours depuis 2 ans et je commence à en avoir assez de leur arrogance.

    Kathleen White

Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
March 2012
M T W T F S S
« Feb   Apr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031