Autorisation d’agrandissement de la synagogue de la congrégation Bobov : Le message est passé

La balle est maintenant du côté des élus du Plateau Mont-Royal. Suite à l’adoption d’une résolution permettant l’agrandissement d’un usage dérogatoire au 5363 Hutchison, les citoyens ont profité du registre tenu mardi 12 avril afin de démontrer leur inquiétude face à cette autorisation donnée en contravention aux règles de zonage établies.

Ce sont 199 résidents et commerçants du secteur concerné qui se sont déplacés pour demander aux élus de Projet Montréal d’ouvrir un référendum sur la question ou de retirer la résolution approuvant ce projet contesté. Il fallait un minimum de 158 signatures pour empêcher le projet d’aller de l’avant.

Processus démocratique

Grâce à la loi provinciale sur l’Aménagement et l’Urbanisme, toute résolution du Conseil qui autorise un usage dérogatoire doit être approuvée par les voisins. De plus en plus d’exceptions commencent à gruger ce droit démocratique, mais nous y reviendrons à un autre moment. Pour que cet exercice démocratique se déroule bien, il fallait d’abord que les gens soient informés de leur droit à s’objecter à une mesure votée par les élus.

Bien que l’arrondissement ait l’obligation de publier un avis dans les journaux, il est clair que ce n’est pas suffisant pour attirer l’attention des citoyens qui ont leurs occupations quotidiennes. Comme plusieurs ont fait remarquer, les travaux auraient commencé et ce n’est qu’à ce moment que les citoyens se seraient rendu compte de ce qui avait été autorisé et il aurait été trop tard pour poser des questions…

Des gens qui aiment leur quartier et qui s’y intéresse
C’est donc par le porte à porte que les gens ont été avisés. Le secteur concerné était la rue Hutchison entre Saint-Viateur et Fairmount, et l’avenue du Parc ente Bernard et Laurier. J’ai participé à cette activité avec d’autres citoyens et j’ai rencontré des résidents et des commerçants qui aiment leur quartier et qui s’y intéressent. J’ai été bien accueillie par des gens intéressés à être informé. Un dépliant a également été distribué à chaque porte par le groupe citoyen CER (Citoyens pour l’Équité Règlementaire) pour informer les gens des impacts de cet agrandissement et les encourager à aller signer le registre.  Les promoteurs du projet d’agrandissement de la congrégation Bobov ont également fait distribuer un dépliant incitant les gens à ne pas aller signer le registre afin de laisser la synagogue s’agrandir.

Bravo à ces 199 citoyens qui nous ont démontré que la solidarité et la démocratie active ont encore leur place dans notre société.

Historique du dossier à partir de billets précédents :
Dossier d’agrandissement d’une synagogue sur Hutchison, 27 août 2009
Agrandissement d’une synagogue en droit acquis : Lettre à mes collègues élus du Plateau, 15 septembre 2010


Couverture médiatique du résultat de mardi :

Le projet d’agrandissement de la synagogue de la rue Hutchison sera soumis au référendum, Journal Métro
Pas d’agrandissement sans l’accord des citoyens, Express d’Outremont
L’agrandissement d’une synagogue bloqué, La Presse

Publié sous Communiqués, Démocratie
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
April 2011
M T W T F S S
« Mar   May »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930