Convocation au Conseil d’arrondissement de lundi

4 février 2013, 19h. Ouverture des portes à 18h30 pour s’inscrire à la période de questions. Pour connaître tous les points à l’ordre du jour .

Le Conseil statuera, entre autres, sur l’octroi d’un contrat à la firme Go Cube (point 20.01), qui aurait à l’avenir le mandat de faire l’inventaire, l’enlèvement, le transport, l’entreposage et la disposition des biens de citoyens laissés sur la place publique suite à une éviction. Présentement, les cols bleus de l’Arrondissement ramassent ces objets et les placent dans un endroit non prévu à cette fin et pas toujours convenable. Le contrat est pour un an, jusqu’à concurrence de 5000$, selon les prix unitaire de la soumission.

Comme à chaque début d’année, le Conseil adopte les règlements d’emprunt nécessaires aux travaux de l’année (points 40.06 à 40.09) : Réfection routière de 2 500 000$, aménagement de parc de 362 500$, protection des bâtiments 100 000$, équipement et mobilier urbain 30 000$. Un registre sera ouvert pour approbation de ces 2 derniers emprunts.

A la rubrique Affaires nouvelles (point 70.03), 3 sujets sont à l’ordre du jour, dont un relatif à la circulation des autobus dans les rues (j’y reviens plus loin). Les 2 autres sujets sont un amendement à une résolution concernant une clause de renouvellement d’un contrat, et une demande de subvention pour le programme ‘municipalité amie des ainés’ du gouvernement provincial.

Permettre la circulation d’autobus dans nos rues

Un lobbyiste hassidim, Meyer Feig, non résident de l’arrondissement, revient à la charge. Invité par le comité intercommunautaire , il a présenté sa liste de revendications que vous pouvez lire dans le procès verbal du comité du 22 octobre 2012.

Autobus utilisés pendant la PourimSa première demande consiste à obtenir l’autorisation de l’Arrondissement pour que circule la quinzaine d’autobus de ses coreligionnaires dans nos rues résidentielles durant 2 jours lors d’une fête qu’il appelle ‘pourim’. L’événement est prévu pour les 24 et 25 février 2013. Il avoue que les autobus utilisés ne seraient pas des minibus, tel que permis au règlement et selon les dispositions du code de la sécurité routière, mais des autobus dont la dimension serait ‘plus petite’ (voir photo) que les gros autobus. Cette activité est maintenant bien connue suite aux événements du 8 mars 2012. De tels autobus ont toujours été utilisés en contravention à la règlementation.

La proposition du lobbyiste de sursoir au règlement sur la circulation des autobus a été approuvée lors d’une réunion du comité intercommunautaire tenue le 10 décembre 2012. Seul 5 des 10 membres ont assisté à cette réunion (dont 4 résidents d’Outremont et un résident du Plateau) en plus de la présidente Ana Nunes.

Afin de respecter le caractère résidentiel de nos rues, le règlement de l’arrondissement prévoit du transport de groupe dans les rues résidentielles par minibus et par minivan seulement, i.e. des véhicules plus petits que tous les modèles d’autobus.

Le requérant et le ‘comité’ allèguent que les minibus sont difficiles à trouver sur le marché de la location, justifiant, selon eux, la demande de dérogation. Par contre, on peut se questionner si la location de minivan a été envisagée avant de réclamer des passe-droits non justifiés.

Publié sous Communiqués, Démocratie, Séances du conseil
Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
February 2013
M T W T F S S
« Jan   Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728