Échos du conseil du 7 mars 2011

Pour ceux et celles qui n’ont pu assister à l’assemblée du conseil, voici le résumé préparé par madame Mariclaude Ouimet :

Demande de dérogation au règlement afin de permettre la circulation d’autobus pour une activité de la communauté hassidique (Pourim 2011)
R. La mairesse refuse d’accorder cette dérogation expliquant que suite à des plaintes répétées en 2003, le règlement interdit la circulation d’autobus dans les rues résidentielles. Elle invite le demandeur à utiliser un autre moyen de transport permis au règlement. Lire les deux billets consacrés àc e sujet, ici et ici.

Les procédures de l’arrondissement et les installations sur le terrain des travaux publics pour l’événement de la ‘‘crémation du pain’’ afin d’accommoder la communauté hassidique ne sont pas suffisantes, par exemple, la présence d’un seul contenant pour jeter le pain dans le feu.
R. Suite aux débordements des dernières années (sacs de plastique jetés dans le feu et même un sac d’ordures), la mairesse refuse désormais que cet événement se passe sur un terrain municipal. Les Hassidims sont priés d’organiser cette fête sur des terrains privés appartenant à leur communauté avec l’appui des pompiers pour un encadrement sécuritaire.  Voir le reportage de Radio-Canada et celui de l’Express d’Outremont.

Nombreux graffitis sur le mur de l’immeuble de la sécurité publique. À quand le nettoyage ?

R. Impossible d’effacer les graffitis en hiver car les produits nettoyants ne sont pas efficaces quand il fait froid. Nettoyage sera fait au printemps. Entente avec SPVM concernant ce problème.

Des chauffeurs d’autobus ont été avisés qu’ils auraient des contraventions s’ils ramassaient des passagers dans les rues résidentielles alors qu’ils se rendaient à une soirée caritative organisée par la communauté hassidique. Le citoyen était offusqué.
R. La mairesse a avoué qu’elle n’était pas au courant mais que le chef de police a bien fait en agissant de la sorte : il applique les règlements pour le bien être de tous.

Implantation de vignettes sur Querbes/Durocher/de l’Épée, entre Lajoie/Van Horne. Pourquoi ? Il n’y a jamais eu de problème de stationnement. Rencontre prévue avec M. Moffat n’a jamais eu lieu. Entente possible avec M. Rosenberg pour l’utilisation de son stationnement au nord de Van Horne ?
R. M. Moffat affirme que cette implantation de vignettes fait suite à de très nombreuses plaintes des résidents de ce secteur. Une plage horaire de 2 heures sans vignette sera permise pour les visiteurs. Et une section sans vignette sera disponible. Lire le billet Vignette ou pas ?.

Garderie du 845 Querbes sans permis d’occupation car le zonage l’interdit. Au lieu d’obliger la garderie à déménager, la mairesse permet une dérogation au règlement de zonage pour que la garderie occupe le même endroit. Avons-nous affaire à un accommodement raisonnable ?
R. La mairesse a répondu qu’elle a demandé aux fonctionnaires d’intervenir aussitôt qu’elle a été mise au courant. Cette procédure a également été appliquée pour une autre garderie à Outremont.
R. La conseillère Forget avance que ce dossier traine en illégalité depuis très longtemps à la connaissance de l’administration et que même les documents fournis pour cette demande particulière de dérogation au zonage ne sont pas complets et présentent des irrégularités.

Remarque sur le fait que la conseillère indépendante avait trouvé le temps de faire du porte à porte sur la rue Hutchison pour la tenue d’un registre contre l’agrandissement d’une synagogue.
R. Mme Forget répond que la tenue de ce registre concerne également les citoyens de l’arrondissement Outremont et qu’il est normal d’aider ses concitoyens dans cet exercice démocratique, conformément à la position publique qu’elle a prise dans ce dossier. Lire les deux billets ici et ici.

L’an passé, pour un événement de la communauté hassidique (pourim 2010), M. Beaudet avait privilégié l’encadrement à la répression. Comment la mairesse avait-elle l’intention de gérer la Pourim 2011 ? La musique à la St-Jean Baptiste s’était terminée à 21h30 et la musique à la Pourim à 1h00 AM. Quelle est la différence entre une fête québécoise et une fête hassidique puisque les règlements ne sont pas appliqués de la même façon ?
R. Que les règlements sont les mêmes pour tous et invite les nombreux membres de la communauté hassidique présents dans la salle du Conseil à respecter les règlements municipaux et à ne pas faire de bruit après 23h00 lors de l’événement. Lire le reportage de l’Express d’Outremont.

Clôture autour de la terrasse d’un resto coin Bloomfield et Van Horne empiète sur le terrain public.

R. Madame Forget dit avoir rencontré le propriétaire de l’immeuble et qu’elle suit ce dossier de près.

Circulation accrue, bruit, pollution lors de la fête de la ‘’crémation du pain’’ aux alentours des résidences du secteur Ducharme et Wiseman. Rue fermée et haut-parleurs lors d’une parade organisée par les Maronites sur la rue Ducharme.
R. Il n’y aura plus de crémation de pain sur le terrain des travaux publics. Concernant la fête des Maronites, aucune demande de permis n’a encore été faite. Madame Forget va s’occuper de voir ce qu’il en est.

Temps d’intervention des pompiers depuis le départ du camion échelle. Suite à la demande du Conseil d’arrondissement d’octobre dernier pour obtenir l’information, qu’est-ce qui a été fait ? Avez-vous reçu l’information ? Suite à un tragique incendie à CDN, récemment, certains intervenants ont mentionné le manque d’un camion échelle sur les lieux. Qu’allez-vous faire pour ramener le camion échelle à Outremont ?
R. La mairesse annonce qu’elle a envoyé une lettre à M. Trudel, le responsable élu de ce dossier à l’agglomération, en demandant les temps d’intervention et qu’elle attend la réponse. Lire les deux billets sur le sujet ici et ici.

Publié sous Démocratie, Séances du conseil
3 comments on “Échos du conseil du 7 mars 2011
  1. Stéphane Rivard says:

    Je crois que vous vouliez écrire 2011, pas 2001.

  2. Gilles Dauphin says:

    Vous avez bien raison. La correction est faite.

  3. Stéphane Rivard says:

    Merci. Mais surtout Bravo, Bravo. Milles Bravi!
    J’admire le courage politique et social de Mme. Forget. Je trouve honorable aussi le fait qu’elle s’implique et suit les dossiers de près, dans une vision honnête, et qui promeut l’éthique citoyenne et politique.
    Quant la réalité n’est pas la même pour tous, cela crée des heurts. Il est impératif que le droit civique et démocratique ait préséance sur la conception dogmatique de certains lobbys.
    Il en va du droit de la majorité des contribuables et résidents.

Abonnez-vous
Votre courriel:

Propulsé par FeedBurner
N'oubliez pas, après votre inscription, de consulter votre courriel (y compris dans la boîte de Pourriel/Spam) pour confirmer sinon vous ne recevrez pas nos mises à jour.
Archives
March 2011
M T W T F S S
« Feb   Apr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031